Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 08:51
CREPUSCULE D’ACIER de Charles STROSS
Ed Mnemos/420p
Trad : Xavier Pinat

 Cr--puscule-d-acier.jpg

 

Une petite voix commença à parler :
« Bonjour, tu veux bien nous distraire ? »
Le Festival venait d’arriver en Nouvelle République 
 
Au XXVème siècle la galaxie est surveillée par l’Eschaton une mystérieuse puissance invisible. Un jour le Festival une civilisation qui s’est intégralement transférée dans des programmes et qui se nourrit d’informations fait tomber sur la très rétrograde Nouvelle République une pluie de téléphones. Il n’en faut pas plus pour déclencher une révolution. Un plan désespéré est mis en œuvre : utiliser le voyage supra luminique pour remonter le temps et attaquer l’ennemi par surprise, au risque de braver l’interdit de l’Eschaton et de provoquer l’anéantissement de cette partie de la galaxie…Mais le Sire Vanek le vaisseau de guerre de la Nouvelle République embarque à son bord eux espions : Rachel Mansour inspecteur de l’ONU mandatée pour contrôler le conflit et Martin Springfield en mission spéciale pour le compte d’un étrange employeur…
 
Plutôt amusant ce futur où des téléphones qui tombent du ciel déclenchent des réactions démesurées et surtout transforment les gens d’une civilisation anti technologique. En même temps, tout dépend de l’endroit où vous vivez.. En Nouvelle République, vous n’auriez pas envie de rire. Quelle dictature sinistre ! Cela dit on peut rire sous cape de l’imbécillité aveugle du gouvernement qui choisit de faire confiance à un amiral de quatre vingt dix ans paralytique et totalement sénile pour gagner la guerre. Et puis il y a nos deux héros, couple plutôt sympathique. Venus d’une civilisation plus ouverte et surtout mieux développée, ils vont avoir fort à faire pour éviter l’extinction totale de toute forme de vie dans le secteur par l’Eschaton en cas de manœuvre militaire interdite. En face, il y a le Festival et ses civilisations parasites qui indifférent aux désordres générés par son arrivée continue de demander aux habitants de les distraire. Un roman bien agréable avec deux héros attachants dans un univers très intéressant à découvrir.
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Ah si je suis un phénomène que penser de Cuné qui est encore plus rapide que moi ? Bonne soirée
Répondre
A
Un petit bonsoir avant d'aller me coucher.Chimère, je crois que je m'arrive pas à m'imaginer que tu puisses lire autant ! Tu es un vrai phénomène pour moi .Bon dimanche. Kiss
Répondre