Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 12:12
LE COMBAT D’HIVER de Jean Claude MOURLEVAT
Ed Gallimard jeunesse/331p

Le-combat-d-hiver.jpg
 
Flo l’avait recommandé. Clarabel l’avait recommandé. Je suis tombée dessus au détour d’un rayon de la bibliothèque et alors je l’ai emprunté. Et je l’ai lu. Et je vais faire comme mes petites camarades et vous le recommander et plutôt deux fois qu’une. Il y a bien longtemps qu’une lecture estampillée « jeunesse » ne m’avait pas autant remué les tripes.
 
Mais, mais, mais...je sèche, j’en peux plus. Marre. Des jours que je planche sans succès sur un embryon de texte pour parler de ce livre : Le combat d’hiver de Jean Claude Mourlevat. La seule chose qui me vient à l’esprit c’est : Lisez-le ! Vous conviendrez que c’est un peu court. A la limite tout ce que je peux rajouter c’est un lien vers les avis de Clarabel et Flo qui elles savent en parler. Fatiguée moi, fatiguée…Vous avez saisi le principal, j’ai beaucoup aimé ce roman, intelligent, très bien pensé à la fin douce amère humidifiant les yeux serrant un peu la gorge. Le jour où j’aurai enfin trouvé comment en dire tout le bien que j’en pense de ce livre, je reprendrai cet article.
 
En attendant voici de quoi ça parle :
 
Disons que c’est l’histoire d’un pays qui a vit sous une dictature La Phalange qui a pris le pouvoir par la force et à éradiquer la résistance. Une dictature qui organise des combats de gladiateurs, qui créé des internats particuliers pour des enfants censés être rééduqués grâce à des règlements très stricts et pénibles. Mais parfois, il ne suffit pas d’être le plus fort. Parfois, le concept de désobéissance finit par être le grain de sable qui enraye la machine et lorsque quatre adolescents (Milena, Hélène, Milos et Bartolomeo) décident de fuguer, le vent de la rébellion est en marche et n’est pas prêt de s’arrêter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 19/05/2007 22:48

Alors là ! Pour que Chimère ne trouve plus ses mots, il en faut beaucoup ! ;DSérieusement, je suis vraiment ravie qu'il t'ait plu à toi aussi. C'est effectivement un roman jeunesse qui détone et qui montre combien la littérature jeunesse mérite son nom de "littérature".Comme tu l'écris c'est un roman qui remue les tripes et puis parfois, dire "lisez-le" est tout aussi convaincant qu'un long discours ;-)

Chimère 16/05/2007 19:24

Tamara c'est un livre qui s'adresse aussi bien aux ados qu'aux adultes, le traitement est vraiment très mature dans le thème.Clarabel, oui on va dire que je suis paralysée par l'émotion ça fera moins mal à l'ego.Pom', on ne peut pas tous avoir le même ressenti pour un livre. Même si je suis assez d'accord avec toi sur la fin un peu précipitée, je trouve que ce roman a beaucoup de qualités que l'on ne retrouve pas vraiment en littérature jeunesse en particulier une non idéalisation de la violence même légitime.

Clarabel 16/05/2007 09:22

Fatiguée, Chimère ?... voyons ! C'est l'émotion qui te paralyse ! Car oui c'est un roman admirable, rhaaa et c'est pas parce que c'est estampillé "jeunesse" qu'il faut le réduire à une lecture mineure !! !rhaaa alors ! :)) ... Comme tu le dis, c'est un roman doux-amer et c'est sans doute pourquoi on se sent bouleversées à sa lecture. C'est très différent des "schémas" habituels, et c'est bon d'être bousculées ! .. :))

pom' 16/05/2007 07:54

je dois etre la seule à avoir trouvé ce livre pas assez approfondi, certaines explications manquent et la fin est précipité.

Tamara 15/05/2007 15:38

Mais pourquoi ne l'ai-je pas noté ? Je suis toujours un peu sceptique devant la littérature classée "jeunesse" mais là, cela semble aussi bien pour les adultes...