Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 02:44
sans-titre-1.jpg



Jos a lancé l’idée. Présenter un poème qui nous aura particulièrement touché.  J’ai eu du mal à choisir car un bon nombre de poètes et de leurs œuvres me sont venus à l’esprit pendant ma recherche. Finalement, j’ai opté pour   celui-ci dont l’ambiance étrange m’a toujours intriguée et attirée :
 
Mûrs, oui, trempés au feu, et cuits
Et sur terre éprouvés sont les fruits et il est une loi
Que tout aille en dedans, ainsi que les serpents
Prophétique rêvant sur
Les collines du ciel. Et tant de choses
Sont comme sur les épaules
Un faix de bois
A porter. Mais les chemins
Sont mauvais. C’est que vont de travers
Tels des chevaux de sang, les éléments
Prisonniers et les lois
Antiques de la terre. Et toujours vers l’inentravé
S’évade une nostalgie. Mais tant de choses
A porter ! Et nécessaire, la Fidélité.
En arrière, pourtant, et en avant nous ne voulons
Point voir. Mais nous laisser bercer
Comme sur une barque dansante de la mer.
 
 
                                                            Le verbe foudroyé
                                                            Hölderlin
 
 
 bateau-poeme-2.jpg
 



Je passe la rime suivante à qui en a envie.
Partager cet article
Repost0

commentaires

jos du livrophile 28/05/2007 13:26

Hölderlin, c'est grand, très grand... J'aime passionnément ce poète hors norme, poétique de l'errance et folie sacrée traversent son oeuvre comme chez nul autre. Gros coup de coeur pour ton choix poétique, merci !!!

anjelica 26/05/2007 21:43

C'est vrai qu'il sort de l'ordinaire !

fashion victim 26/05/2007 12:20

Ce poème me plaît beaucoup malgré (ou à cause de) son étrangeté...

Caroline 26/05/2007 10:53

Je ne connaissais pas cet auteur, son poème est très beau et original (bien qu'un peu obscur !).

papillon 26/05/2007 09:47

Très étrange poème en effet ! Et qui te va comme un gant !