Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 10:30
LA DAME QUI AIMAIT LES TOILETTES PROPRES
 de J.P DONLEAVY
Ed Calman Levy/158p
Trad : Pierre Guglielmina

La-dame-qui-aimait-les-toilettes-propres.jpg
 
Jocelyn Guenevere Marchantières Jones, depuis son divorce, est en pleine dégringolade, ruinée par son homme d’affaire, abandonnée par ses enfants, elle envisage le suicide après une carrière peu brillante de serveuse et la tentation de se prostituer. Son obsession est de pouvoir utiliser des toilettes propres lors de ses pérégrinations en ville et les meilleures se trouvent dans un salon funéraire…
 
Les tribulations de cette pauvre Jocelyn découvrant qu’elle n’est décidément pas faite pour être pauvre et ses ruses pour se glisser dans les toilettes d’établissement comme un hôtel ou un funérarium sont du genre ironique. Le portrait peu reluisant des riches relations de l’héroïne qui semblent ne plus s’apercevoir de sa présence depuis sa déchéance est assez réjouissant dans le ridicule et l’ironie mordante. Voilà, une dame qui ne quitte jamais son verni de femme du monde en toute circonstance.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 08/07/2007 15:23

Pascal, le titre me dis quelque chose effectivement, bon  je le note sur mon petit carnet.

Pascal 07/07/2007 18:27

Je le note immédiatement . L'argument de départ me fait penser, bien que le personnage principal ait d'autres motivations, au roman de Knut Hamsun : "La Faim". Roman que je te recommande chaudement si tu ne le connais pas,

Chimère 05/07/2007 08:13

Merci pour l'info...je prend note

eireann yvon 03/07/2007 19:10

 Bonsoir Chimère.L'oeuvre de Donléavy est quelque chose d'étrange dont certains titres "Les béatitudes bestiales de Balthasar B" ou "Sale saison pour Samuel S" interpellent le lecteur.A lire absolument "L"homme de gingembre".Yvon