Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 02:57
SIDDHARTA de Herman HESSE
Ed Le Livre de Poche/158p
Trad (allemand) : Joseph Delage

Siddharta.jpg
 
Il y a bien longtemps en Inde vivait Siddharta issu de la classe des brahmanes. Son besoin de découvrir un chemin spirituel qui le mènerait vers la sérénité lui a fait quitter les privilèges de son rang et il a pris la route avec des ascètes nomades. Puis, le voilà qu’il doute de la grande rigueur de cette vie et il croise le chemin de Bouddha…
 
J’ai beaucoup aimé ce personnage qui doute sans cesse du bien fondé de ses actions, qui aura eu des vies multiples et qui finalement hors de toute doctrine découvrira enfin ce qu’il recherche. J’ai trouvé l’écriture bien agréable à suivre et le fait que l’auteur se soit abstenu de donner un cours plombant sur le bouddhisme, les pratiques religieuses indiennes, le système des castes et que sais je dans son roman est appréciable. Il raconte juste une histoire, celle d’un personnage finalement très humain dans ses actes et ses pensées et c’est tout ce qui compte.  
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Ce livre m'avait beaucoup intéressée quand je l'ai lu, il y a lonftemps... Mais celui qui m'a le plus touchée de l'auteir est "Le Loup des steppes". à lire absolument!
Répondre
F
Ah ben voilà, on parle de moi ! :D (voir article ci-dessus ;-)
Répondre
C
Un livre dont je garde un merveilleux souvenir! Il m'a fait rater plus d'une station de métro!! Bon retour de vacances!!
Répondre
Y
Du calssique, il et dans ma pal depuis au moins des années...
Répondre
C
Loba, il y a effectivement beaucoup d'émotion dans ce livreKalistina, je note le titre...
Répondre