Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 19:28

LA FILLE DE NULLE PART DE FREDRIC BROWN

Ed La découverte/209p

Trad : Gérard de Chergé

la-fille-de-nulle-part.jpg

 

George Weaver sur les conseils de son médecin a loué une maison perdue au Nouveau Mexique pour se reposer et se refaire une santé. Huit ans auparavant, une jeune fille a été assassinée dans cette maison et l'assassin court toujours. Pour faire plaisir à un ami journaliste, il accepte de mener une petite enquête en vue de la rédaction d'un article pour un journal. Mais très vite, la jeune morte Jenny devient une obsession pour lui et si elle était toujours vivante.

 

George ne va pas bien, son mariage bat de l'aile, il sort d'une période de stress intense qui l'a obligé à vendre son affaire et il boit trop comme sa femme. Alors quand il tombe amoureux d'une jeune fille morte assassinée dans des circonstances mystérieuses, des dégâts sont à prévoir. Il fouille, cherche, trouve des pistes et il s'obstine. Un petit polar sans prétention jusqu'à ce que la fin de celui-ci renverse toute la donne à vous en donner des frissons et du vertige. Surtout que je n'ai rien vu venir et que lorsque j'ai compris l'astuce finale, j'ai été pas mal déstabilisée. Et dire que j'ai failli abandonné ce livre. Quelle erreur fatale non ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Pour avoir lu plusieurs livres de cet auteur, je pense que c'est un peu sa marque de fabrique : faire trainer et vlan, une fin pas possible, histoire de secouer le lecteur !
Répondre
C
Anjelica, Karine, disons que je ne m'attendais pas à ce retournement de situation
Répondre
K
Moi aussi, je note... c'est très rare qu'un livre réussit à vraiment me déstabiliser par sa chute!!!
Répondre
A
Alors là si tu as été déstabilisée, je le note de suite !
Répondre
C
Oui bizarre où alors je n'étais pas très réceptive à ce type de lecture.
Répondre