Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 02:12
CAFE ZAMBEZE de Soren JESSEN
Ed 10/18 232 p
Trad (danois) : Monique Christiansen

caf---zamb--se.jpg


Ils sont huit, huit personnages ayant en commun, un le Café Zambèse où ils se croisent et deux le fait qu'il se passe des choses étranges dans leurs vies. Un homme se met en lévitation, un autre est atteint du syndrome de la tortue et vit au ralenti, une manipulatrice radio découvre gravés sur la colonne vertébrale de certains de ses patients des numéros de série, une vendeuse en parfumerie a un visage qui se fissure comme celui des poupées de porcelaine, etc... tous vivent un moment charnière dans leur existence qui ne sera plus jamais la même. Mon préféré reste quand même Le détecteur de faute, un homme atteint de troubles obsessionnels compulsifs à un degré effarant et dont les chapitres sont les plus ahurissants et délirants du livre. Ce pauvre homme ne peut s'empêcher de chercher des erreurs, des fautes dans tout ce qui l'entoure. Un jour, je vous mettrai en extrait, ce fabuleux paragraphe où l'on découvre un détecteur de fautes lecteur compulsif, terreur de son libraire, puisque son seul but en achetant des livres c'est de les disséquer pour trouver des fautes, coquilles, erreurs et contresens juste pour pouvoir les signaler au libraire. Un personnage aussi fou a toute ma sympathie et ma compassion. Bref, vous l'avez compris, j'ai adoré ce petit roman, chaque chapitre montre un petit moment dans le dérèglement de la vie de chacun et chaque moment les rapproche l'un de l'autre vers un unique point de convergence : le café Zambèze où le roman s'achève en apothéose surréaliste et délirante. Je vous laisse quand même un extrait d'un chapitre sur Le détecteur de faute juste pour vous montrer le côté maniaque du personnage :

C'était un homme grand et mince, aux mouvements rapides, brefs, saccadés d'écureuil, constamment à l'affût des dangers. Il n'épiait pourtant pas des aigles ou autres prédateurs. De son appartement du premier étage d'où l'on avait une vue dégagée sur un arrêt d'autobus, il contrôlait scrupuleusement les heures d'arrivée et de départ des autobus. S'il constatait des inexactitudes d'environ une minute, il appelait la compagnie des autobus pour faire une réclamation. Là-bas, à la longue, ils le connaissaient bien. (extrait)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Je craque aussi!
Répondre
C
Ca pour être déjanté...:D
Répondre
S
Bon et bien, je me le note alorss, parce que j'aime bien ces univers déjantés.
Répondre
C
Yueyin, oui il faisait partie du package swap scandinave et je confirme il est bien.Karine, si tu aimes les trucs bizarres, ce livre est pour toi.Agnès, bonne année à toi aussi, oui la couverture est surprenante mais pas plus que le contenu du livre je trouve.Betty, il devrait te plaire.
Répondre
B
Génial , je l'avais noté pour le swap Sacndinavie , je le laisse dans ma liste alors!!Comme Agnes, je trouve la couverture sympa!
Répondre