Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 02:44

LE PROPHETIONNEL : LA THEORIE DU BOUCLIER
de Pierre GRIMBERT

Ed Octobre/267p

Le-prophetionnel.jpg


Le royaume connaît une paix et un bonheur inégalés depuis des siècles, et il semble que cela doive durer encore de nombreuses années... C'est une véritable catastrophe ! Pour le bon chevalier Ulser de BriseCamail, en tout cas. Sa seule chance d'épouser la belle Migrene est d'accomplir un exploit ; mais les grands de ce monde n'ont aucune quête à lui confier ! Depuis la mort du dernier nécromancien, même les dragons évitent de dire un mot plus haut que l'autre. Les Horckques regardent pousser les patates, et les dieux chaotiques-mauvais se tapent une sieste récupératrice... Malgré tout décidé à agir, Ulser va demander conseil à une sorcière aux pouvoirs aussi grands que ses appétits politiquement incorrects. Il y aurait bien quelque chose à faire, oui... Un exploit formidable, peut-être... mais peut-on vraiment sauver le monde, quand celui-ci n'est pas en danger ? 

Et oui, comment être un héros, vivre d'incroyables aventures avec des compagnons de quête périlleuse quand c'est le calme plat, quand l'époque est tellement sans histoire que la prochaine prophétie annonçant une quête est prévue pour dans treize ans à moins de l'accomplir avec un peu d'avance cette prophétie? Nous sommes donc dans une histoire classique de fantasy : la quête, la prophétie, le grand méchant, le héros et ses compagnons, les armes magiques, etc..c'est même tellement classique que cela ressemble à un énorme cliché que l'on peut parodier allégrement. Ulser, disons le clairement, est un chevalier, un brave chevalier certes, mais il est évident qu'il n'a pas inventé l'eau chaude ni quoi que ce soit d'autre du reste et ses compagnons ne sont pas en reste, une amazone aux formes suggestives, guerrière très douée, mais pas franchement avancée non plus dans le domaine de l'intellect, un voleur cinquantenaire qui vient tout juste de réussir son examen d'entrée comme apprenti dans la guilde des voleurs après des centaines de tentatives ratées, deux sorciers en pleine crise de couple seuls individus légèrement plus intelligents que le reste de la bande, avec eux c'est sûr ce n'est pas gagné du tout cette petite affaire. L'histoire est simple et plutôt légère. Elle joue sur les nombreux clichés du genre avec quelques petites trouvailles bien sympathiques comme la robe de sorcière traditionnelle kitsche (rouge et bleue avec des étoiles scintillantes cousues un peu partout). Les jeux de mots sur les noms des personnages sont plutôt bien trouvés (j'ai particulièrement apprécié Migrene d'Effralgant) et l'intrigue est assez entraînante dans le fond. Un petit roman sans prétention pour passer un bon moment de détente.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
D'autant qu'elle est par moment bien drôle. Si tu ne connais pas je te conseillerai de lire aussi Le secret de Ji du même, en deux tomes chez J'ai Lu (couverture hideuse mais bon). C'est de la bonne quête classique avec un petit groupe de héros pourchassés par des tueurs fanatiques...c'est pas mal du tout.
Répondre
C
Je note! Un petit roman léger sur lequel se jeter, ça ne peut pas faire de mal! J'aime bien les parodies en plus!
Répondre