Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 21:01
LA TRADUCTION EST UNE HISTOIRE D'AMOUR de Jacques POULIN
Ed Actes Sud/132p

La-traduction-est-une-histoire-d-amour.jpg


Bon, on le sait, Jacques Poulin est un auteur que j'aime beaucoup beaucoup et ce livre ci ne change pas mon opinion sur son oeuvre : une ode aux petits plaisirs simples de la vie, contempler un paysage, déguster une tasse de thé ou de café, lire, observer des hirondelles en migration ou parler aux chats. Il y a toujours des chats chez Poulin, et Hemingway et un minibus volkswagen aussi. Ah non pas dans ce livre là.


Donc Marine d'origine irlandaise s'est installée dans un chalet près d'un étang sur l'île d'Orléans grâce à Jack Waterman un auteur dont elle veut traduire un de ses livres en anglais. Jack vit dans un immeuble à Québec. L'histoire commence quand un petit chat noir tout maigre fait son apparition dans le jardin du chalet. Il appartient à une jeune adolescente qui apparemment va très mal comme en témoigne le petit mot sur le collier : « Je m'appelle Famine. Je suis sur la route parce que ma maîtresse ne peut plus s'occuper de moi ni d'elle même. Le vieil auteur et la jeune traductrice se mobilisent avec l'aide d'un ancien détective privé pour lui venir en aide. Au bout d'un moment, le fil conducteur devient secondaire parce qu'on est pris par chaque petit moment de vie de cette traductrice qui va réciter des passages de l'oeuvre d'Isabelle Eberhardt à des chevaux de courses à la retraite. On y parle livres, écriture, traduction et auteurs aussi avec suffisamment de talent pour donner envie de découvrir Anne Hébert ou Hubert Mingarelli. On se sent en sécurité dans ces pages et avouez q'un peu de douceur ça fait du bien beaucoup de bien de temps en temps.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Chimère 06/03/2008 23:16

Tous les prétextes sont bons si je comprend bien.

yueyin 06/03/2008 08:37

ça tombe bien, je vais faire untour en vilel aujourd'hui... librairie nous voici (oups !)

Chimère 02/03/2008 22:28

merci pour le lien Alice.

Alice 02/03/2008 12:09

Un très beau roman entièrement d'accord j'aime énormement Jacque Poulin : voir mon billet ici http://livresdemalice.blogspot.com/2007/04/jacques-poulinjacques-poulin-est-un.html

Chimère 01/03/2008 13:46

Chiffonnette, prend autant que tu veux, côté douceur tu ne vas pas être déçueFlo, c'est très gentil de ta part de te dévouer comme tu le fais. Bonne chance pour ta PAL au fait...