Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 00:53
LE THEÂTRE DES RÊVES de Bernard FOGLINO
Ed 10/18 271p




Méfiez vous des collectionneurs.
Les collectionneurs sont des pervers, des gens secrets qui filent le long des, murs. Ils se cachent. Ils ne viennent jamais à bout de leur passion. Il leur manque toujours telle et telle pièce qu'ils caressent en pensées. Ils vendraient leurs enfants pour se l'accaparer.(...) Vous, au fait...vous êtes peut-être collectionneur. Collectionneur de bouquins. Collectionneur de bouquins sur les collectionneurs, ah, pourquoi pas, ce qui serait une sacrée perversion celle-là.
(extrait premières pages).

Rien que pour ce premier chapitre, ce roman vaut l'investissement que vous y aurez mis. Personnellement, j'ai commencé à le lire dans un train et les passagers ont dû se poser des questions sur mon état de santé mentale au vu du sourire béat que j'affichais en permanence au fur et mesure de ma lecture et je ne parle pas des quelques gloussements sans aucune dignité que j'ai pu laisser échapper. Bref, ce livre a tout pour me plaire avec des situations limites surréalistes, des personnages invraisemblables, tout ce que j'aime et pourtant je ne suis pas une fanatique du football. Ce livre m'aura au moins fait regarder ma collection de marques-pages avec un regard nouveau, limite inquiet.

Le narrateur Baptiste se présente comme un fournisseur de pièces rares pour collectionneurs de toutes sortes d'objets et même des plus incongrus. Suite à une tractation qui a mal tourné avec un mage africain, le voilà encombré d'un esprit des marais appelé Bamba. Et puis, il enquête sur la disparition d'un album rare de joueurs de foot ce qui l'amène au Théâtre des rêves, un pub bizarre où l'on commente les matches d'avant 1975. Et des vieux secrets pas très réjouissants sont déterrés.

J'ai beaucoup aimé ce roman où la fin du roman est assez surprenante par rapport au début quasi hilarant du récit notamment l'histoire de son colocataire Robert, gardien de nuit à la morgue et écrivain. « Un écrivain manchot. C'est une des multiples facettes de sa personnalité. Ecrivain de romans d'horreur. Zombies. Vampires extraterrestres venus copuler avec des terriennes ce genre de chose ». Robert qui a perdu son bras de façon tragique mais raconté de telle manière qu'on ne peut pas s'empêcher de rire. Pas de doute, Foglino a une imagination délirante et je suis fan.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 17/04/2008 22:33

Lou, c'est effectivement un sujet original et je ne suis même pas fan de foot.

Lou 17/04/2008 21:40

En voyant le titre et la couverture je n'aurais pas imaginé un tel sujet mais je suis très intriguée par ta note ! Je ne connaissais pas du tout : je note !!:)

Chimère 11/04/2008 07:52

Merci pour le lien Yvon, Livrovore, toi de retour ! Joie et bonheur ! Nanne, tu pourra toujours le demander à Florinette quand elle l'aura fini.

Nanne 10/04/2008 21:41

Il faut que je me procure dare dare ce livre dont je ne lis que de bonnes critiques et qui donne des fous rires compulsifs à tous ceux qui l'ont lu ... A lire d'urgence pour une tranche de plaisir :o)))

Livrovore 08/04/2008 09:14

Super, voilà qui donne envie ! Je note pour quand j'aurai envie de glousser :-)