Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 00:00
L'EQUILIBRE DES ANCRES
Les collèges de magie 1
de Caroline STEVERMER
Ed Les moutons électriques éditeur/417p
Trad : Patrick Marcel
 
Faris Nallanine est l'héritière d'un petit duché d'Europe le Galazon qui en attendant sa majorité est gouverné par son despotique oncle Brinker. Celui-ci n'a rien trouvé de mieux que de l'envoyer en Normandie dans une école pour jeune fille Verteloi. C'est dans cette école que Faris et ses amies sont censées obtenir un diplome de magie. Mais il n'existe aucun cours de magie à Verteloi et pendant ce temps, un grand danger menace l'équilibre du monde.

  On pourrait penser à un livre à la Harry Potter mais l'univers proposé par Caroline Stevermer s'en démarque tout à fait. L'histoire se situe dans une Europe du début du XXème siècle où la magie ne se cache pas vraiment et est plus ou moins admise par tous sans qu’elle soit omniprésente. L'ambiance de l'époque est du reste très bien rendue à quelques détails près mais qui ne gênent pas vraiment le réalisme voulu par l'auteur. Nous sommes dans une Europe qui a évolué différemment c'est tout. Et puis l'écriture est beaucoup moins enfantine. Par exemple, on ne trouve pas le personnage je suis au courant de tout ce qui fait la particularité de ce monde et je m’en vais l’expliquer au héros et par conséquent au lecteur. Les mystères trouvent leur réponse petit à petit tout naturellement au fil de l’évolution de Faris. La magie n’est pas disséquée et apparaît de façon très discrète dans l’histoire. Nous avons donc une héroïne qui est censée sauver le monde (d'où un dialogue à mourir de rire entre Faris et sa meilleure amie Jane"Apparemment il faut que je sauve le monde "Oh ! Bonté divine. Est-ce que tu as reçu une formation appropriée ?" Demanda Jane pince-sans-rire.), plus obsédée par l’idée de sauver Galazon des griffes de son ignoble oncle que d’accomplir sa mission (mais si les deux se rejoignent pourquoi pas) et qui se retrouve plongée dans des intrigues politiques et de cours royales. La partie collège ne durant en effet que le premier tiers du livre, c'est par L'orient express et à travers l'Europe que se joue l'histoire. Bien que ce livre soit le premier volet d'une série, il s'agit d'une histoire complète avec un début, un milieu et une fin. Donc, inutile d'attendre trois cent tomes pour savoir comment cela va se terminer. 

N.B
: J'ignore si j'ai hérité d'un exemplaire défectueux mais j'ai trouvé  à deux ou trois reprises, des phrases qui n'avaient aucun sens soit parce qu'il manquait un verbe soit que les mots n'étaient pas à la bonne place.
 

L'EQUILIBRE DES CHANTS de Caroline STEVERMER
Les collèges de magie 2
 Ed Les moutons électriques/381p

Trad : Patrick Marcel


En Angleterre Glasscastle est une école de magie pour garçons. Les élèves se relaient nuit et jour pour chanter dans une chapelle afin de dresser des barrières de protection magique autour de l'école.. A Glasscastle, les pelouses vous engloutissent si vous marchez dessus sans autorisation. Samuel Lambert est américain, un vrai cow boy engagé pour son adresse au tir dans un projet développé par les professeurs de cette école particulière : Le projet Azincourt dont il sait peu de choses mais qui concerne la défense nationale.

Après Verteloi en France, école de magie réputée pour jeunes filles, place à l'Angleterre et son école calquée sur le modèle oxfordien. On n'y retrouve qu'un seul personnage du premier tome Jane Brailsford la meilleure amie de l'héroïne de L'équilibre des ancres Elle a été chargée de retrouver le nouveau Gardien du Ponant professeur à Glasscastle et de le pousser à accepter sa charge. Or celui-ci rechigne à la tâche. L'autre personnage principal c'est Lambert, pauvre américain perdu dans les méandres des subtilités de la société anglaise. Son contrat l'oblige à ne boire ni alcool, ni café afin de ne pas nuire à ses performances. Il est autorisé à boire du thé seulement et le thé ça n'a jamais été son fort surtout quand Amy Brailsford la charmante belle-soeur de Jane tente constamment de lui lire l'avenir dans les feuilles qu'elle a laissé dans sa tasse (c'est son truc la divination). Cette série a pour cadre le monde au tout début du XXème siècle mais un XXème siècle où la magie est partie intégrante de celui-ci bien qu'agissant de façon très discrète, et où Le Titanic n'a jamais coulé par exemple. Voilà une série fantasy que j'aime beaucoup et qui mérite d'être découverte. Chaque tome est une histoire complète et évite la frustration de devoir attendre le prochain volume pour savoir la suite (bien que moi j'ai quand même attendue impatiemment l'arrivée du tome 2 qui a mis bien longtemps à sortir). En plus, il y a un léger côté humoristique que j'aime beaucoup. L'auteure y développe un univers qui donne envie d'en savoir plus sur ces collèges de magie,comme la différence entre la magie féminine de Verteloi (magie individuelle) et la magie masculine de Glasscastle (magie collective) par exemple. Existe t-il d'autres formes de magie telle celle que pratique Amy en dilettante ? Vivement le troisième tome pour en connaître davantage.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 10/12/2009 13:26


Effectivement c'est antérieur à Harry Potter et je trouve le traitement un peu moins enfantin. L'ambiance est plus fantasy historicisante.


Loula 08/12/2009 18:03


J'aurais dû me douter que j'allais tomber ici en cherchant quelque chose sur cette série! En effet le premier ome a de gros problèmes de traductions et de relecture qui j'espère ont été éliminé
dans la parution en poche. Ceci dit ça ne m'a pas empêchée d'acheter les deux volumes après la lecture du premier, c'est dire s'il m'avait embalée!! Par contre je me demandais si je pouvais me
lancer comme ça dans la lecture du 2 sans relire le 1 (que j'avais lu à sa sortie, je n'ai donc plus tout en tête, surtou la fin...) et ta chronique semble me dire que oui..
Bon je dis ça, mais je viens de recevoir Un roman de Jane Austen alors que je finissais tout juste ma lecture en cours et du coup j'ai enchainé avec ça... Mais je sais maintenant que je peux lire
mon tome 2 à tout moment!!
Ps : en plus il me semble que au moins pour le un il a été écrit avant Harry potter.


Andromède 02/06/2008 18:21

J'arrive comme un cheveu sur la soupe, mais je tenais à saluer ma future swapée ;) J'étais déjà venue faire un tour sur ton blog, et c'est un plaisir de retrouver tes chroniques de lecture^^ J'espère réussir à faire ton bonheur !Et parce que, quand même, j'ai lu ton article avant de poster : j'ignore ce que vaut cette série de fantasy, mais dans tous les cas, le mélange réaliste/fantastique a l'air intéressant^^ 'Pas ma tasse de thé, mais je recommanderais aux amateurs du genre ;)

Chimère 01/06/2008 11:11

Praline, il va falloir se montrer forte ! :DMonsieur Georges, je m'en suis un peu doutée mais d'un autre côté, je trouve le catalogue de cette maison d'édition original, très intéressant dans l'ensemble donc je peux bien supporter quelques petites imperfections qui ne nuisent pas vraiment àla compréhension du récit.

Georges F. 01/06/2008 08:14

"J'ignore si j'ai hérité d'un exemplaire défectueux mais j'ai trouvé  à deux ou trois reprises, des phrases qui n'avaient aucun sens soit parce qu'il manquait un verbe soit que les mots n'étaient pas à la bonne place". Hélas, Chimère, ce n'est pas, ce ne peut pas être, votre livre qui est défectueux. C'est l'éditeur, c'est son correcteur, qui n'ont pas fait leur boulot. Réclamez-en le remboursement pour qu'ils apprennent à respecter le lecteur.