Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 03:27
LES ANGES REBELLES de Robertson DAVIES
Ed Payot/411p
Trad : Lisa Rosenbaum



Dans la vie studieuse et monotone du collège St John, survient deux évènements : l'apparition d'un manuscrit inédit de Rabelais et le retour de Frère John. Deux érudits se disputent le manuscrit Hollier, McVarish, l'assistante d'Hollier est amoureuse, et Frère John vit de son mieux sa condition de parasite.

On trouve de tout dans ce roman, on y parle de lutherie, de vie monastique, du monde la magie, on croise des universitaires se lançant dans des recherches curieuses, un collectionneur décédé dont l'héritage est un vrai casse tête, un authentique meurtre et un suicide, bref, c'est dense, foisonnant, et une fois de plus on ne s'y ennuie pas du tout. On apprend beaucoup de chose sur une technique très spéciale dans l'art de restaurer les violons (si c'est authentique, c'est ahurissant ce que l'on peut faire avec du crottin de cheval), sur Paracelse et Rabelais, et tout cela sans jamais perdre la trame du récit.


UN HOMME REMARQUABLE de Robertson DAVIES
Ed de L'Olivier/476p
Trad : Lisa Rosenbaum



Qui fut Francis Cornish ? Dans Les anges rebelles, sa mort et surtout son testament sont à l'origine d'une bien curieuse affaire. Ici, dans le deuxième volet de la trilogie de Cornish, il devient personnage principal. Alors qui était réellement cet homme : un mécène ?, un amateur d'art reconnu dans le monde entier ?, un peintre à la vocation contrariée? un espion ?, un génial faussaire ? Et surtout en quoi était-il un homme remarquable ? C'est ce à quoi l'ange Zadkiel et le démon Meimas chargés de sa biographie doivent répondre.

Encore mieux que le précédent, entrez dans le monde imaginaire de Francis Cornish qui se révèle très tôt et ce dès l'enfance avoir un monde intérieur très riche. Voici, donc une biographie commentée par Zadkiel et Meimas d'un homme à qui était promis le destin d'être un homme remarquable. De l'enfance à Blairlogie au Canada, aux études, à l'Europe et la guerre 39-45 côté services des renseignements britanniques, Cornish poursuit donc sa trajectoire voulue par son daïmon personnel Meimas attaché à sa personne dès sa conception. Comme d'habitude l'auteur arrive à nous faire entrer sans problème dans son univers et surtout il nous le fait aimer. On retrouve également avec plaisir certains personnages de la trilogie de Deptfort qui font quelques apparitions. Une seule chose à dire : vivement la suite.

LA LYRE D'ORPHEE de Robertson DAVIES
Ed de L'olivier/446 p
Trad : Lisa Rosenbaum



La fondation Cornish se décide à financer le projet d'étude d'une étudiante en musicologie : monter un opéra d'E.T.A Hoffman inachevé sur le thème des légendes arthuriennes. Et c'est le début d'une série d'évènements où l'on revisite la mythologie arthurienne, où le fantôme d'Hoffman commente depuis les limbes la création de l'oeuvre où l'on reparle de Parlabane, où certains secrets de Francis Cornish finissent par refaire surface.

Fin de la trilogie Cornish. C'est toujours aussi fou quand on le sort du contexte et toujours aussi crédible et réaliste quand on lit l'histoire. Bien que je le trouve un ton en dessous du tome précédent, la conclusion de cette trilogie est tout à fait satisfaisante et j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture. Une belle réflexion sur le mythe et les archétypes du mythe.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Un homme remarquable et genial, peut être bien le plus réussi mais les anges rebelles est le premier que j'ai lu et il reste associé au coup de coeur absolu que j'ai eu pour cet auteur ;-)
Répondre
C
Yueyin, j'ai une préférence pour Un homme remarquable de mon côté.Karine, le tome 2 porte plus sur la peinture mais c'est une belle trilogie. Davies est un auteur à lire vraiement.
Répondre
K
Je ne connaissais pas du tout... mais ça semble drôlement intéressant, cette trilogie!  Dès qu'il y a un petit mini arrière sujet de musique, normalement, ça me plaît!
Répondre
Y
Comme tu le sais déjà, c'est une de mes trilogies favorites alors je ne sais que dire, et ces derniers temps je suis horriblement tenté de la relire (alors que j'ai des tonnes de bouquins à lire) mais vraiment les anges rebelles !!!!!
Répondre