Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 14:16
COMME DES FANTÔMES
(Histoires sauvées du feu)
de Fabrice COLIN

Ed Les moutons électriques/364p
Collection : La Bibliothèque Voltaïque

Fabrice Colin est mort dans l'incendie de son appartement, et on publie les quelques textes qui auraient échapper au brasier. Des amis auteurs, ou appartenant au monde de l'édition lui rendent un dernier hommage dans ce recueil, bien que sa mort soit juste un parti pris artistique n'est ce pas.

J'ai pas mal ri dans ma lecture. Il faut quand même reconnaître que les hommages de la profession valent le détour, avec ses réflexions venimeuses et perfides sous prétextes d'encenser un auteur : « Colin était une sangsue psychique qui vous avait à l'usure » (Xavier Maumejean dans une note de bas de page hilarante), Il a fallu que Fabrice Colin meure pour que je m'intéresse un peu à ce qu'il écrivait, (Claro en préface) .Non vraiment éditeur est un métier sérieux, J'ai bien peur que Fabrice ne l'ait jamais compris (.encore une note de bas de page.) Avant le coup de fil de Ruaud, je n'avais jamais entendu parlé de Colin. Ruaud m'a dit Colin est mort. (David Calvo son complice et coauteur de Sunk), les notes biographiques et les réflexions de l'auteur sont aussi bien marrantes de temps en temps mais je crois que j'ai adoré la lecture d'un texte, raturé dans tous les sens, où était écrit en majuscule en travers du texte MOI VIVANT CE PUTAIN DE TEXTE NE SERA JAMAIS PUBLIE AH AH!.

Entre ces différents témoignages, éléments biographiques (réels ou totalement inventés ?), interviennent les nouvelles, fantastiques, ou fantasy. J'ai un faible pour la première Naufrage mode d'emploi vu les nombreuses occasions que ce texte m'aura donné de rire., c'est l'histoire de ce pauvre auteur de fantasy que son agent littéraire pousse à abandonné les trolls, les nains et les dragons pour faire dans le sérieux, pourquoi pas le roman historique. Mais d'autres ont eu ma petite préférence, Arnarstapi, avec une vieille dame Alice Liddell et son chat qui laisse traîner des sourire partout dans une maison en Islande, Le coup du lapin, où vont les lapins après le tour de magie du magicien, un détective qui voyage dans le monde des fantômes, Dyonisos dieu grec à la recherche de sa maman, et les autres. Certaines n'étaient pas vraiment à mon goût mais c'est toujours pareil dans un recueil de nouvelles, il est difficile de tout aimer l'important c'est de trouver son bonheur dans le panel proposé et en l'occurrence c'est le cas avec ce livre.

Et puis, il faut bien dire, que l'objet en lui-même est très beau. Mais j'aime beaucoup l'esthétique des livres de cette maison d'édition qui se démarque bien par son originalité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 13/11/2008 23:38

Normal, faut bien frustrer le lecteur quelque part Joëlle. :D

Joelle 12/11/2008 10:15

Ce recueil a l'air complètement délirant et bizarre ... et pour le moins très original :) Bien sûr, ma biblio a une tonne de titres de lui ... sauf celui-là ! mdr !

Chimère 04/11/2008 19:35

Karine, non c'est pour de fauxGeishaNellie, ce n'est pas un roman c'est un ensemble de nouvelles et de textes.

GeishaNellie 04/11/2008 00:06

Ça a l'air assez fou à lié ce roman !!

Karine :) 02/11/2008 16:12

Si je comprends bien, il n'est pas mort pour vrai hein??   ca a l'air complètement délirant, en tout cas!