Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 00:00

LE FLEAU DE CHALION de Loïs Mc McMASTER BUJOLD

Ed Bragelonne/395p 

Après avoir été soldat, courtisan et galérien, Cazaril est un homme grandement diminué physiquement et mentalement. A 35 ans, il a l'apparence d'un vieillard. Tout ce qu'il souhaite, c'est un petit emploi de subalterne chez la provincara de Valenda où il a été page dans sa jeunesse. Il trouve bien un emploi mais en tant que secrétaire personnel et précepteur de la royesse Iselle. Pire, le voilà à la cour royale où ses ennemis qui l'avaient envoyé aux galères sont aujourd'hui au pouvoir. Or la famille royale est touchée par une malédiction mortelle. Seule solution pour s'en sortir : la magie. Problème : l'utiliser vous condamne à mort.

 

Pour une fois que l'on sort de l'image du héros beau, grand et fort, découpant ses ennemis en morceaux à grand coups d'épée, on ne va pas se plaindre. L'histoire est basée sur les intrigues politiques, les jeux de pouvoir auxquels on se livre dans les coulisses et où avoir une cervelle en état de marche est plus important que savoir se servir d'une épée.

Le monde décrit est fort bien conçu et original, surtout la théologie (qui est très cohérente et avec des idées intéressantes) et dans le fait qu'utiliser la magie (c'est à dire un charme de mort) condamne à la fois la victime et l'assassin (ça doit en faire réfléchir plus d'un).

L'atmosphère hispanique dans les noms de villes, pays, personnages change un peu de l'aspect parfois celtique ou nordique du genre.

Grâce à ses personnages qui sortent un peu des sentiers battus, le récit est accrocheur et il devient de plus en plus difficile de lâcher le livre avant la fin.

PALADIN DES ÂMES de Loïs MCMASTER BUJOLD

 

 

Ed J'ai Lu/542p
Trad : Mélanie Fazi

paladin-des-ames.jpg
 
La royina Ista, mère présumée folle de la royesse Iselle a décidé après le décès de sa mère de quitter Valenda où elle est surveillée et maternée en permanence. Elle prétexte un pèlerinage pour la naissance d'un petit fils vers un temple. En réalité seul compte le fait de se retrouver sur la route sans sa cohorte de dames de compagnie et de gardiens en tout genre. Mais, il semble que les dieux ait encore besoin d'elle et après l'avoir rendu presque folle pendant des années en lui offrant un don de double vue, voilà qu'ils la guident vers Porfiros une forteresse où il se passe des choses très étranges.

Ista était un personnage secondaire du premier volume. Et c'est elle qui devient le centre de l'histoire, une femme d'une quarantaine d'années, veuve, ayant eu deux enfants dont l'un est mort très jeune, enfermée et surveillée en permanence à cause de ses délires dûs à ce qu'elle était une sainte, c'est à dire qu'elle avait été touché par la déesse La Mère Eté qui lui avait offert un don de double-vue. Persuadée que sa vie est maintenant derrière elle, c'est pourtant à l'instant où elle part sur les routes qu'elle va vraiment commencer. Plus on avance dans le récit et plus on se prend d'intérêt pour l'intrigue qui combine machination politique, guerre et sorcellerie, et de sympathie pour cette héroïne qui sort elle aussi des modèles du genre. Ce n'est pas une jeune fille sans aucune expérience de la vie, belle et cherchant l'aventure. C'est une femme ordinaire qui se retrouve au centre d'un vaste complot et qui va s'avérer jouer un rôle crucial en redevenant l'instrument d'un dieu. Tout au long du roman, elle ne cesse d'évoluer pour enfin s'affirmer et prendre son destin extraordinaire en main. Autour d'elle gravitent un certain nombres de personnages tout aussi intéressants à suivre et qui auront un rôle à jouer dans l'aventure. On en apprend un peu plus sur les dieux, la magie, les conflits entre nations de ce monde créé avec beaucoup de minutie. 


 LA CHASSE SACREE de Loïs McMASTER BUJOLD
Ed Bragelonne/366p
Trad : Mélanie Fazi

Le prince Boleso est mort. Ingrey au service du Seigneur Hewet est chargé le corps du prince et sa meurtrière la demoiselle Ijada l'un jusqu'à sa dernière demeure, l'autre jusqu'à ses juges. Mais très vite, il prend conscience qu'Ijada possède un esprit animal tout comme lui, résidu d'une antique magie jugée hérétique...



Cette fois ci, le récit se passe hors de Chalion, dans une région appelée La Sylve, marquée par une croisade religieuse sanglante en vue de détruire l'ancienne magie pratiquée par les habitants de la Sylve.

Aujourd'hui la Sylve est convertie à la religion quinternienne. Exit donc, les personnages des épisodes précédents et son ambiance hispanique également. Mais l'histoire devient vite prenante et on comprend très bien que comme d'habitude : quand les dieux s'intéressent à vous ne serait-ce que pour vous demander un service, vous allez en baver et de façon sévère.

Avec sa religion et sa magie très particulière, l'univers de Chalion se démarque des mondes fantasy plus conventionnel et puis surtout, les personnages sont toujours intéressants à découvrir. Ce dernier tome est donc une conclusion pas forcément définitive (il y aurait possibilité de développer encore cet univers), d'une série fantasy qui mérite le détour, ne serait ce que par son premier tome car chaque volume est indépendant des autres et peut se lire comme une histoire complète.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 22/03/2009 20:22

Et puis les deux premiers sont en version poche.

Frisette 21/03/2009 19:06

Aucune raison de résister alors!

Chimère 20/03/2009 12:20

D'autant que chaque tome est une histoire indépendante...

Frisette 20/03/2009 03:14

C'est bien tentant cette série.  Ça fait vraiment longtemps que je n'ai pas lu de fantasy, il faudrait bien que je m'y remette

Chimère 12/03/2009 13:21

Meilleur je ne sais pas, je l'ai trouvé très bien par contre, on en apprend un peu plus sur le personnage d'Ista.