Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 07:52

LE BONHEUR GARANTI EN 200 PAGES MAXIMUM

Si vous êtes comme moi en matière de lecture, votre première tentation est le bon pavé de 500 pages minimum autrement dit plus c’est gros mieux c’est. Mais, parfois il suffit de peu de pages pour être heureux.

Petite sélection personnelle de livres de 200 pages maximum :

LE BAR SOUS LA MER Stefano Benni (210p)

 Un soir le narrateur aperçoit dans le port un homme qui plonge dans l’eau, voulant sauver le malheureux, il découvre sous la mer, un bar où les habitués racontent des histoires….Drôle, délirant, pastichant des auteurs comme Agatha Christie ou Melville, les conteurs s’en donnent à cœur joie et c’est tant mieux pour le lecteur (Pour celui là, j’ai triché, il fait plus de 200 pages mais il est tellement excellent !)  

Avis détaillé ici

JE SUIS LE TIGRE SUR TES EPAULES de Gunther Ohnemus (185p)

 Il s’appelle Vincent. Elle s’appelle Karen. Elle le sort d’un mauvais pas lors d’une agression. Il tombe amoureux et c’est réciproque, mais certains événements du passé pourraient bien tout compromettre. Pas de grand mélodrame, ni de mièvrerie appuyée juste une histoire d’amour toute simple. et deux personnages avec qui rire, pleurer et que l'on voudrait comme amis ou voisins.

 DELOGER L’ANIMAL Véronique Ovaldé (167p)                       

Rose a une maman à perruque. Elles vivent chez Monsieur Loyal un directeur de cirque. Rose aime tester ses capes de vampire en sautant par les fenêtres. Un jour sa mère disparaît. Et si Monsieur Loyal s’était débarrassé d’elle ? Et qui est le père de Rose ? C’est le moment pour Rose de reconstituer le passé familial pour comprendre.   

 LA DEMANDE Michèle Desbordes (124 p)                         

 Il est italien et peintre venu en France à la demande du roi.Elle est servante. Elle ne parle que très peu et pourtant un jour, elle va oser exprimer une étrange requête.  

LA GUITARE de Michel DEL CASTILLO (150 p)                            

 Il y  a  l’Espagne, la musique, la guitare et le nain. Le nain découvre l’amour de la musique grâce à une guitare, il fait aussi la découverte de la cruauté et de l’incompréhension, jusqu’àu drame.

LES VILLES INVISIBLES Italo CALVINO (189 p)

 Il n'est pas dit que Kublai Khan croit à tout ce que Marco Polo lui raconte lorsqu'il décrit les villes qu'il a visitées dans le cours de ses ambassades..." (extrait) Marco Polo au bénéfice du seul Kublai Khan décrit les villes qu’il a visité au cours de ses voyages. Ce sont toutes des villes aux architectures étranges et aux mœurs peu communes Elles ont toutes un nom féminin. Qu’elles s’appellent Cecilia, Zora, Olivia ou Irène, ces villes rêvées méritent le détour.

LA GRAMMAIRE EST UNE CHANSON DOUCE d’Erik ORSENNA (151 p) 

Deux enfants naufragés sont recueillis sur une île où les mots ont crée une ville. L’occasion pour eux de redécouvrir la langue française et la grammaire. Une petite douceur à déguster sans modération.

MOTS DE TÊTES de Robert Olen Butler (132p)                          

 En 1883 un savant décrète "qu'une tête demeure consciente pendant une minute et demie suite à la décapitation". Quels furent les derniers songes de Ciceron, Messaline, Louis XVI, de Mme Tout-le-Monde décapitée par son mari, Tyler Atkins de passage en Irak pour son plus grand malheur, ou ceux d'un poulet ?En soixante deux textes de deux cent quarante mots chacun Robert Olen Butler intercepte avec douceur les ultimes sursauts de l'activité cérébrale d'individus ayant vécu entre - 40 000 avant J.C et 2008. Surprenante idée mais très réussie. Chaque texte est écrit selon l’idée de la personnalité que l’on peut se faire du personnage.

Avis détaillé ici

LE VIEUX CHAGRIN de Jacques POULIN (156 p)

 Un écrivain en compagnie de VieuxChagrin son chat, observe la silhouette d’une femme sur un voilier. En attendant l’inspiration pour son roman, il cherche à faire la connaissance de son étrange voisine. Dit comme ça, l’histoire ne paraît pas attrayante. Mais il ne faut pas s’y fier, ce roman c’est du chocolat litéraire. Il se lit avec gourmandise et bonheur. Au fond, l’intrigue a si peu d’importance quand on est si bien dans les mots de l’auteur et son monde fait de chats, de minibus Volskwagen et de l’ombre d’Hemingway.

Avis détaillé ici

LAMBEAUX de Charles Juliet (157p)                          

 Un récit autobiographique en deux parties : l’auteur évoque d’abord sa mère biologique qu’il n’a jamais connu et sa vie jusqu’à ses débuts d’auteur. Un livre qui en devient trop court par le plaisir que l'on prend à la lecture. L’utilisation de la 2ème personne du singulier nous permet d’entrer dans le monde intérieur de l’auteur et de sa mère en étant partie prenante dans le récit. Sans misérabilisme, Juliet parvient à transmettre toute la détresse de cette mère qui connaîtra une fin tragique et son sentiment de culpabilité par rapport à sa mort.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ChimÚre 05/05/2006 20:20

Je prend note, je prend note.
Benni est un auteur qui est capable d'aller très, très loin dans le délire. J'ai jamais autant rigolé qu'en lisant Terra de ce monsieur. J'en pleure de rire encore. C'est de la sf totalement déjantée. Ah le vaisseau lancé par l'Europe à la conquête d'une nouvelle planète : la grosse boule avec deux autres plus petites au dessus, qui orne le parc d'attraction Dysneyland et qui tient avec du scotch et des rustines. Ah, le descendant d'Albert Eistein bien entendu prénommé Franck. A mourir de rire. :D

Cuné 05/05/2006 20:07

Bar 2000, des nouvelles : que du bonheur

Cuné 05/05/2006 15:07

Je suis dans un Benni (mais un autre titre) et je rigole, je rigole ! Merci pour cette découverte.

ChimÚre 05/05/2006 19:41

Mais tout le plaisir est pour moi. Et sans indiscrétion c'est lequel ?

Lhisbei 23/04/2006 10:10

Et ça fonctionne Chimère. dans ta liste je pioche Le bar sous la mer, Les villes invisibles, Mots de têtes et Le vieux chagrin. Le seul livre que j'ai lu (La demande) ne m'a pas laissé un bon souvenir.
C'est le libraire qui va être content :-)

ChimÚre 23/04/2006 09:05

Tatatata...Poulin c'est bien. Non mais ! :D
Mais bon je te pardonne parce qu'il y Benni et Ohnemus dans ta sélection. :).
Cette petite liste est surtout faite pour que chacun puisse piocher une idée de lecture, j'ai donc chercher à mettre un petit peu de tout pour que chacun trouve son petit bonheur dans le tas.