Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 06:56
BIENVENUE A BLANDINGS de P.G WODEHOUSE
Ed 10/18 252p
Trad (anglais) : Anne-Marie Bouloch



Rien ne va plus à Blandings. Mr Peter marie sa fille Aline à Freddie le fils cadet du très distrait Lord Emsworth (vous savez le gars au QI inférieur de 30 points à celui des méduses dixit son frère Galahad). Mr Peter richissime américain a une passion, les scarabées égyptiens or un de ses précieux spécimens a été volé. Un récompense alléchante reviendra à celui qui le lui récupèrera.



Vous me direz encore un Wodehouse ! Mais que voulez vous, je ne m'en lasse pas. Ici ce n'est pas les aventures de l'impeccable et parfait Jeeves mais celles de la famille aristocratique comprenant la plus belle galerie d'excentriques en tout genre que l'on suit avec bonheur. Comme toujours, les quiproquos sont des événements quotidiens voire banals, les dialogues sont quasiment tous surréalistes surtout quand Freddie ou son père sont de la partie,. Entre une chasse au bijou égyptien, les doutes sur le mariage que connaît la fiancée, la douce romance entre les deux chasseurs du scarabée, un personnage plutôt escroc sur les bords, un comte Emsworth plus incroyablement hors du monde que jamais, il y a de quoi faire. J'avoue avoir beaucoup de tendresse pour cette petite saga familiale où rien ne se passe jamais comme prévu, où les incroyables hasards et coïncidences sont légions, et où on ne s'ennuient jamais, on peut le bien dire. Et puis comme toujours, c'est drôle.



« On peut dire ce que l'on veut contre l'aristocratie anglaise, on peut porter des cravates rouges et assister à des congrès socialistes, mais on ne peut pas nier que dans certaines crises, bon sang ne saurait mentir. Un vrai pair d'Angleterre sait mieux supporter l'ennui à haute dose sans rien révéler que quiconque au monde. » (extrait)



« Comme beaucoup de pères de son rang, le comte d'Emsworth souffrait énormément du problème qui à l'exception de Mr Lloyd George, est pratiquement la seule paille dans le diamant de l'aristocratie britannique, le problème de Que Faire du Fils Cadet ? Inutile d'en discuter, Le Fils Cadet ne sert à rien.» (extrait)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 23/12/2008 11:41

Je te soutiens dans cette démarche qui me semble saine et raisonnable.

Karine :) 22/12/2008 05:09

Je ne connais pas cette série non plus, je n'en ai qu'entendu parler.  Bien entendu, elle est notée!!  Tout Wodehouse est noté, en fait, depuis que j'ai lu un tome!

Chimère 18/12/2008 07:39

Je l'ai vu en anglais à la biblio, j'attend de voir si je tente ou pas

Nanne 16/12/2008 21:29

Il faut que tu lises "Le plus beau cochon du monde" dans la série aristocratique de Woodehouse, Chimère ... Je crois qu'il te plaira ;-D

Chimère 16/12/2008 17:37

Joelle, P.G Wodehouse c'est que du bonheurManu, je trouve les aventures rocambolesques de la famille du comte Emsworth très très sympathique et marrant à lire.