Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 21:51

LE CLAN DES FEES d'Elisabeth Ann SCARBOROUGH
Ed J'ai Lu/252p


A Seattle, Rose assistante sociale est totalement dépassée, entre une direction indifférente aux nombreux drames auxquels elle fait face et qu'elle ne peut plus résoudre faute de moyen et de personnel, et une montée de la pauvreté, de la violence des gangs, et de celle faite aux enfants. A ce stade, Rose désespérée ne peut que souhaiter la venue d'une bonne fée pour aider tous ces gens. C'est alors qu'arrive en ville une certaine Félicity Fortune, un membre d'un groupe de Marraines (fées ?) bien décidée à soutenir Rose et ses protégés. Mais tout ne va pas être simple, car du côté du monde féérique, on en est aussi aux restrictions de budget question magie, pas question de dépasser son quota.


Des contes de fées revus et corrigés version monde moderne, une fée qui n'a pas de baguette magique et qui de toute façon ne peut pas abuser de ses pouvoirs, un chat qui parle, un flic au grand cœur, c'est moins marrant qu'Un air de sorcellerie mais les histoires racontées ne prêtent pas forcément à rire. La confrontation entre une assistante sociale qui ne croit pas aux contes et a toujours détesté ces histoires et une authentique marraine fée est plutôt bien trouvé. De plus, le côté moderne de ce groupe de Marraines fonctionnant comme n'importe quelle entreprise est intéressant. Le fait que le roman date un peu doit jouer dans mon appréciation mais si vous voulez vous divertir c'est quand même une bonne pioche à condition de ne pas chercher plus loin. Pour rire plus franchement, choisissez Un air de sorcellerie.


Partager cet article

Repost 0

commentaires