Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 17:39
LE JOUR OU LE TEMPS S'EST ARRÊTE de Göran SAHLBERG
Ed Actes Sud/267p
Trad (suédois) : Hege Roel Rousson et Pascale Rozier
Coll : TEXTES SCANDINAVES
ISBN :978-2-7427-8074-7
Prix : 21,80 euros

En Suède dans les années après guerre, à Nyckelberg, village suédois, vit le jeune narrateur de cette histoire qui raconte son papa prédicateur obsédé par la prochaine fin du monde et des âmes à sauver avant l'arrivée de la Grande Tribulation et tenant à faire de son fils un collègue et sa maman qui est elle tenante d'une « éducation normale en survêtement » pour ledit fils. Gamin à l'imagination fertile, fortement impressionné par les récits de l'Armageddon de son père, il passe sont temps à rédiger des sermons et oraisons funèbre pour des personnes encore en vie notamment pour Viola la caissière de la supérette locale. Et puis un jour, ses parents disparaissent brutalement. Persuadé qu'ils ont été évacué vers le royaume divin et qu'il a dû commettre une faute énorme pour rater le départ, le voilà contraint de vivre la terrifiante Grande Tribulation seul avec Viola amoureuse de Hammarskjöld secrétaire général des Nations Unies qu'elle aimerait rencontrer en Scanie où il prend des vacances.

Un beau cadeau de Noël de la part de mon petit frère, que je remercie, car j'ai dévoré avec passion ces pages sur une enfance peu commune c'est le moins que l'on puisse dire. Le jeune narrateur dont on ignore le nom, a une capacité à transformer le moindre événement en élucubrations délirantes, que cela en devient drôle et touchant. Etant fermement convaincu que la tragique disparition de ses parents est due à la prochaine fin du monde, il s'étonne de voir que tout le monde semble bien vivre la situation pourtant désastreuse. C'est l'été on part en vacances dans l'allégresse. Lui-même est entraîné dans un périple vers la Scanie et servira de point de liaison entre Viola et le secrétaire général des Nations Unies Dag Hammarskjöld. Alors où se trouve la Guerre, la Désolation totale, l'Enfer et surtout qui est l'Antéchrist (la communauté religieuse de son père affirmait qu'il s'agissait dudit secrétaire général mais depuis qu'il le cotoie le fils a des doutes). C'est un récit drôle, et émouvant avec un narrateur attachant qui sait vous accrocher dans son imaginaire.

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 07/01/2009 23:08

Tu peux tenter car la narration est du point de vue de l'adulte sur l'enfance,

GeishaNellie 07/01/2009 04:27

Normalement, je n'aime pas trop les romans avec comme héros des enfants, mais celui-ci me tente vraiment, il semble très original.

Chimère 01/01/2009 09:06

Tu veux un stylo ? Bonne année Frisette

Frisette 01/01/2009 00:24

Voilà qui est très inspirant, je note, je note!