Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 08:22
L'ETRANGLEUR DE CATER STREET d'Anne PERRY
Ed 10/18 382p
Trad : Annie Hamel et Roxane Azimi
Coll : Grands détectives
Genre : littérature policière
ISBN : 978-2-264-03512-7

J'avais oublié combien les romans d'Anne Perry pouvaient être dangereux. On peut difficilement s'arrêter en cours de lecture et pire, on veut la suite le plus vite possible. N'ayant jamais lu les enquêtes du couple Pitt, je m'étais procuré le premier tome de la série pour combler cette lacune. Et bien entendu après avoir lu le premier, il me fallait les autres tout de suite là maintenant.

 


Le quartier de Cater Street est un quartier plutôt bourgeois, et respectable. La famille Ellison y vit confortablement. Mais, plusieurs jeunes femmes sont retrouvées mortes étranglées et mutilées dans Cater Street et la peur s'installe progressivement dans les foyers. Entre en scène l'inspecteur Thomas Pitt qui rencontre donc Charlotte une des filles Ellison, jugée trop franche et trop embarrassante pour pouvoir être mariée correctement, elle a un avenir de vieille fille tout tracé selon ses parents et ses soeurs. Et c'est vrai que la jeune fille supporte difficilement les contraintes imposées aux femmes dans la rigide société victorienne. Mais l'inspecteur Pitt, lui trouve du charme, de l'intelligence et aimerait bien l'épouser. Cela dit, il faudrait peut-être mettre la main sur le tueur avant.

 


Je me suis plongée avec délice dans ce roman où finalement les personnages ne manquent pas de caractère, où l'intrigue devient rapidement oppressante car bientôt le soupçon s'insinue dans toutes les familles de Cater street, l'assassin peut être votre voisin ou pire vous le cotoyez tous les jours dans votre propre famille. Les Ellison n'échappent pas à cette ambiance suspicieuse. Et il est vrai que le suspens est bien entretenu là dessus. Bon, j'avais dès le départ en tête un coupable qui me paraissait crédible mais même si je m'étais trompée, je n'étais quand même pas passé loin, ce qui flatte avantageusement mon égo. L'intérêt est aussi de savoir quand Thomas Pitt déclarera sa flamme et comment la très respectable famille Ellison va t'elle prendre cette mésalliance ? Et bien sûr le personnage de Charlotte par qui est vue l'ensemble de l'histoire est suffisamment intéressant et développé pour susciter l'attachement du lecteur. C'est que la jeune fille jusque là plutôt protégée, découvre tout un univers au delà des apparences confortables de son milieu et bizarrement, elle trouve cela passionnant, parfois horrible mais passionnant quand même. L'intérêt tient à ce que le reste de la famille soit moins caricatural qu'on pourrait le penser au premier abord et que certains personnages comme le père qui apparaît au début parfaitement antipathique devient plus complexe au cours du récit.

Donc me voilà totalement accro à une longue série policière. J'ai donc très vite emprunté le deuxième tome lu d'une traite lui aussi.

 


 

 

 

 

 


LE MYSTERE DE CALLANDER SQUARE d'Anne PERRY
Ed 10/18 383p
Trad : Roxane Azimi
Coll : Grands détectives
Genre: littérature policière
ISBN : 2-264-03524-2

 


Dans le respectable quartier résidentiel de Callander Square, les corps de deux bébés probablement morts nés et malformés ont été retrouvés par des jardiniers creusant pour planter un arbuste. L'inspecteur Pitt est chargé de l'enquête. Mais son épouse Charlotte et sa soeur Emily devenue Lady Ashley décident de s'en mêler aussi afin de découvrir la mère de ces enfants. Alors qu'au départ, on recherche une servante tombée enceinte et qui aurait paniqué à l'idée d'être renvoyée, il semblerait que finalement, il faudra chercher la mère parmi les femmes et jeunes filles de bonne famille de Callander Square.

 


Dans un monde où finalement le paraître et l'apparence sont ce qu'il y a de plus important, tout doit rester cacher et rien ne doit être publiquement dévoilé même si tout le monde est au courant. C'est qu'il s'en passe des belles derrière le voile de la respectabilité de tous ces respectables et riches citoyens. C'est même tout un festival d'hallucinantes situations que vont découvrir les soeurs Charlotte et Emily. J'ai adoré cette suite. Les personnages là encore deviennent soudain plus complexes qu'on ne le pensait au départ et certains en deviennent même très sympathique comme l'honorable Lady Augusta qui vaut le détour par sa détermination à faire en sorte que les choses se passent comme elle les avaient prévus. Les hommes découvrent parfois totalement dépassés que loin d'être les maîtres chez eux comme ils le pensaient, ils sont loin très loin derrière la force de caractère de leurs épouses. Bref, je me suis beaucoup amusée à découvrir la gallerie de portraits de toutes ces familles cherchant à tout prix à cacher « leur cadavre personnel » à la police et aux autres. Je me demandais s'il existait une adaptation en film de cette série qui je trouve se prêterait très bien à cet exercice.

Bien entendu, je vais devoir me procurer très vite la suite des aventures du couple Thomas et Charlotte Pitt. Vous n'avez donc pas fini d'en entendre parler.

 


 

 

 

 

 

 


LE CRIME DE PARAGON WALK d'Anne PERRY
Ed 10/18
Pages : 316
Trad : Roxane Azimi
Coll : Grands détectives
Genre : littérature policière
ISBN : 2-264-02346-5

 


L'inspecteur Pitt est chargé d'une enquête à Paragon Walk où le meurtre d'une jeune fille a été commis. Emily la soeur de Charlotte vit dans ce quartier avec son mari Lord Ashworth c'est donc tout naturellement que les deux soeurs vont enquêter au milieu des très respectables habitants de Paragon Walk qui ont bien des secrets à cacher.

 


C'est reparti pour une troisième aventure pour le couple Pitt et la dynamique Lady Ashworth. On y croise également l'excentrique tante Vespasia qui n'a pas la langue dans sa poche et n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat quand il le faut. Décidemment, il s'en passe de belles dans la bonne société victorienne de Londres, et les deux soeurs vont soulever bien des lièvres pour le compte de ce cher inspecteur. Le trio fonctionne à plein régime et de façon efficace et la solution de l'énigme n'est pas si évidente que cela. Encore une bonne enquête donc. Dommage que cela soit si agréable à lire, je vais avoir d'énormes difficultés à décrocher de la série.

 


 

 

 

 

 

RESURRECTION ROW d'Anne PERRY
Ed 10/18
Pages : 314
Trad (anglais) : Anne-Marie Carrière
Format poche
Coll : « Grands détectives »
Genre : polar historique

Une sombre affaire de profanation de sépulture fait scandale dans un quartier huppée de Londres et l'histoire aboutie à un meurtre. L'inspecteur Pitt va donc devoir louvoyer dans l'hypocrisie ambiante de la bonne société et avec l'aide de Tante Vespasia et son épouse Charlotte, il lui faudra faire tomber les masques pour trouver un assassin.

Quatrième enquête du couple Pitt même si cette fois ci c'est plus Thomas et Lady Vespasia qui sont à l'honneur. On y retrouve les mêmes ingrédients que les précédents et on s'y délecte tout autant de découvrir les abîmes d'hypocrisie qui règnent en maître dans la bonne société londonienne. Le personnage de Vespasia en riche et excentrique lady qui joue au détective avec beaucoup de naturel y est pour beaucoup. Moins prenant que les trois premiers tomes je pense mais tout aussi agréable à lire. Je trouve que l'identité de l'assassin tombe un peu à plat sans doute parce qu'il est trop effacé dans l'intrigue au milieu des autres suspects plus présents et plus affirmés dans leur personnalité. Cela reste quand même un petit polar bien sympathique à lire et n'enlève rien à mon envie de lire la suite de la série.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 27/07/2009 17:58

Bonjour Chimère, j'ai découvert  les enquêtes de Thomas et Charlotte Pitt au fur et à mesure de leur parution (il faut les lire dans l'ordre). A ce jour, je n'ai pas lu les 5 ou 6 derniers. J'ai un peu calé. C'est bien mais je trouve les romans un peu long touffu. Mais c'est quand même à conseiller pour se retrouver de plain-pied dans l'ère victorienne. Bonne fin d'après-midi.

Chimère 29/07/2009 10:32


Oui effectivement espacer les lectures permet de ne pas se lasser.


yueyin 19/07/2009 23:15

aaahhh les Pitt, on les aime quand même un max même si resurection road n'est pas mon préféré !!!!

Chimère 21/07/2009 13:08


C'est sur que ce n'est pas l'histoire la plus passionnante que j'ai lu pour l'instant.


Enekia 19/07/2009 14:33

J'abandonne toutes resistances, à force de lire de tels avis sur Anne Perry je suis trop tentée pour attendre encore. Je vais avancer un peu ma commande de livre et le mettre en haut de ma pile de LAL de 2km...En passant je voulais te dire que j'ai taggué ton site pour les blog d'or, http://enekia.over-blog.fr/article-33992543.html , car il est incontestablement un péril pour mon porte monnaie ou ma carte de médiathèque lol

Chimère 21/07/2009 13:09


Oh comme c'est gentil enekia, je te rassure pour le porte-monnaie, tu n'es pas la seule, les blogs sont un péril économique très grave.


Edelwe 19/07/2009 10:16

J'en ai un dans ma pal. Peut-être cet été!

Chimère 21/07/2009 13:10


Lecture d'été idéale, ça se lit très bien.


Chimère 18/01/2009 17:30

Florinette, je ne sais pas lequel tu as lu mais cette série est vraiment sympathique même si je lui préfère largement la série sur la famille Reavley qui se passe dans les années de la première guerre mondiale, une sorte de saga familiale avec des enquêtes criminelles qui se suivent.