Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 08:56
VOLVO TRUCKS d'Erlend LOE
Ed Gaïa
Pages : 251
Trad (norvégien) : Jean BaptisteCoursaud
Format : Grand format
Coll: Taille unique
Genre : littérature norvégienne


Doppler qui continue son périple avec l'élan Bongo et son fils Gregus, arrive sans s'en apercevoir en Suède, sur la propriété de Maj Britt. Maj Britt, une veille dame de quatre vingt douze ans, a été condamnée par la justice à être interdite de détention de perruches et à une lourde amende pour avoir mutilé sans le savoir ses précieuses bestioles. Maj Britt a la haine. Elle souffre de douleurs articulaires si aiguës qu'elle se soigne avec des herbes que l'on fume et qui rend joyeux mais qui sont illégales. Maj Britt a découvert internet et déverse sur son site toutes les aberrations gouvernementales ou locale ou mondiale dont elle a connaissance. Maj Britt a enrolé Doppler dans sa croisade contre son voisin, un excentrique lui aussi dans son genre, l'aristocratique Von Borring. Entre ces deux là, Doppler n'a pas fini d'en voir de toutes les couleurs.

 


Erlend Loe a décidément un humour que j'approuve à cent pour cent. Et en plus j'adore les grands mères indignes façon Maj Britt. Donc forcément j'ai aimé ce livre sauf que je reconnais que la seconde moitié du bouquin est un peu faiblarde par rapport à la première moitié, plus dynamique, et plus drôle aussi. L'autre bon côté du récit, c'est l'intervention constante de l'auteur qui commente les personnages et leurs caractères ainsi que ses partis pris d'écriture. Je sais que certains n'aiment pas trop quand l'auteur rappelle à ses lecteurs que ce qu'il lit n'est qu'une fiction, mais quand c'est bien fait et surtout quand les interventions sont souvent humoristiques comme c'est le cas ici, et bien j'aime bien cette manière là. Voilà, encore un auteur qui mérite que l'on note sur son carnet tous les titres qui restent à découvrir de lui.

 


Maj Britt privée de perruches est à l'inverse une femme furieuse. Elle peste sur le plan local mais aussi sur le plan global. Elle est en colère contre le système judiciaire suédois. Elle méprise ou peu s'en faut, l'Etat tout aussi suédois. Elle souhaite que les dix plaies d'Egypte s'abattent sur la Skandinaviska Enkilda Banken. Elle voue Volvo Trucks aux gémonies depuis que Birger n'a jamais obtenu la reconnaissance qu'il méritait pour sa précieuse contribution dans le développement des poids lourds. Et chaque soir elle prie Dieu pour que l'homme de l'oisellerie de Karlstad, qui refuse en bloc, lorsqu'elle tente le coup, de lui céder la moindre minuscule perruche glisse dans l'escalier menant à la boutique et se prenne l'extrémité de la poignée de porte dans les sinus ou à tout le moins dans le gosier. Soit dit en passant, elle est aussi en colère contre Dieu. Mais elle tire pas un trait définitif contre lui. Elle lui laisse sa porte très légèrement entrebaillée. Elle n'a personne à qui parler, alors...(extrait)

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 11/02/2009 07:11

Burlesque oui dans la première moitié, ça s'enlise un peu dans la deuxième.

Géraldine 08/02/2009 19:37

Ca semble original et sympa, limite burlesque non ??

Chimère 08/02/2009 18:28

Un zarbi que j'aime bien ça fait toute la différence.

yueyin 08/02/2009 10:05

ça a l'air un rien zarbi quand même :-D