Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 06:59
LE PALAIS DES MIRAGES d'Hervé JUBERT
Ed Albin Michel Wizz
Pages : 359
Format : Grand format
Genre : littérature jeunesse


1900 lors de l'Exposition Universelle, Clara Charpentier joue le rôle de la fée dans le Palais des Mirages une illusion optique créée par son père. Mais, un accident manque la tuer. Sauvée in extremis par Lukas un jeune suédois, Clara va découvrir que son accident était un attentat raté. Car dans l'ombre de l'exposition, un petit groupe de riches industriels aidés d'une bande d'illuminés russes cherchent à faire fortune en faisant basculer le siècle dans la guerre.



Un roman jeunesse à recommander aux adolescents et à ceux qui n'ont pas peur des fins plutôt amères sans être forcément désespérées. C'est sur fond de mythologie nordique avec ses dieux et sa magie que se déroule finalement cette fameuse exposition car les conspirateurs à l'origine de l'accident de Clara tentent de ramener le dieu Loki (pas un gentil, gentil le Loki) et déchaîner la discorde et la guerre afin de s'enrichir grâce à la vente d'armes et autres ustensiles nécessaires aux armées. Lukas lui cherche à empêcher le drame. Quant à Clara, et bien, Clara va réserver quelques petites surprises étonnantes car il ne faut pas oublier que les fées (et Clara est considérée comme telle) ne sont pas forcément de gentilles dadames bienfaitrices, qu'elles ont aussi un côté moins doucereux. J'ai beaucoup aimé ce livre d'abord parce qu'alors que l'on s'attend à une romance entre les deux jeunes héros, et bien en fait, ce n'est pas si évident que cela, ensuite l'usage de la mythologie est vraiment très bien inséré dans le contexte avec des trouvailles vraiment très intéressantes, et l'auteur au moins n'épargne pas les personnages sous prétexte qu'ils sont les héros, qu'ils doivent forcément gagner à la fin (et bien ce n'est pas tout à fait exact). Un récit qui surprend parce qu'il va là où on ne l'attendait pas et ça j'aime bien. 



Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Hum un petit envoi peut-être ?
Répondre
P
Il me tente depuis sa sortie celui là !
Répondre