Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 03:04
LE MAITRE DE FENGSHUI PERD LE NORD
de Nury VITTACHI
ed Picquier poche/375p 
 
C.F Wong est maître de fengshui et exerce à Singapour. Wong a une secrétaire qui s'estime trop occupée par sa manucure pour répondre au téléphone, après tout son patron peut s'en occuper lui-même. Wong s'est vu imposé une stagiaire australienne qui parle une langue étrange et incompréhensible appelée "teen-ager". Wong à des collègues comme une voyante chinoise et un astrologue indien. Wong est souvent en liaison avec la police pour résoudre diverses affaires criminelles mais que l'on ne s'y trompe pas : pas question de sauver la veuve et l'orphelin si cela ne rapporte rien.
 
Vous vous sentez morose, cafardeux, ce livre est fait pour vous. Avec un humour ravageur, l'auteur nous tricote une histoire criminelle plus que passionnante à suivre tout en excitant nos zygomatiques. Oui, il y a une histoire qui se tient dans ce roman et oui on peut faire de l'humour avec de sombres affaires criminelles.
Plus que l'histoire, l'intérêt revient aux personnages excentriques que l'on peut croiser dans ce roman comme ce sorcier bomoh qui sacrifie des poulets cuits au micro-onde (j'ai cru m'étrangler de rire en lisant le passage).
Quant à C.F Wong, enfin un détective qui nous change des héros désintéressés : notre petit maître de fengshui refuse toute affaire qui ne lui serait pas profitable financièrement parlant. Pas de chance pour lui, sa stagiaire est une conscience morale exigeante et horriblement bavarde. L'interaction entre les deux fait toujours des étincelles comme la négociation d'une promotion et d'une augmentation de salaire en pleine prise d'otage.
 
 
FATAL FENGSHUI de Nury VITTACHI
ed Picquier Poche/381p
 
Un tigre blanc de Sumatra qui déambule dans les rayons d'un supermarché, un trafic de voitures de luxe, un attentat contre un informaticien revendiqué par plus de cent cinquante personnes, un meurtre d'une journaliste déguisé en suicide....la vie d'un maître de Fengshui n'est pas de tout repos.
 
Plusieurs petites enquêtes menées à Singapour, en Inde ou à Manille, où Monsieur. Wong, son assistante Joyce, l'astrologue Dilip et la voyante Madame Xu vont devoir conjuguer leur talent. Comme d'habitude, les dialogues de sourd entre Wong et Joyce sont hilarants, les énigmes incongrues et parfois bien tordues, et l'amour de l'argent du maître de Fengshui ne va pas que lui porter bonheur. Savoureux

SHANGHAI FENGSHUI de Nury VITTACHI
Ed Philippe Picquier/436p
Trad (anglais, Hong Kong) : Cécile Leclère

Shanghai-fengshui.jpg
 
C.F Wong et sa stagiaire assistante Joyce sont à Shanghai dans un nouveau décor, et de nouveaux bureaux. Ah non ! Ils viennent d’être démolis, et maintenant notre duo de choc se retrouve au beau milieu d’une histoire un peu dingue avec des terroristes végétaliens qui enlèvent des mangeurs de viande et un éléphant porteur d’une bombe sensée tuer le Président des Etats Unis en visite et celui de la Chine, , bienvenue à Shanghai
 
Le retour de l’irremplaçable Maître Wong toujours aussi soucieux de s’en mettre plein les poches et de son assistante qui continue à croire encore au potentiel de justicier qui se cache sous le cynisme et l’égoïsme de son patron. Une aventure rocambolesque de plus pour ce duo attachant. On passe d’un événement délirant à un autre encore plus fou sans sourciller. Après tout, évacuer un éléphant transformé en bombe ambulante en plein jour dans une ville surpeuplée c’est de la routine de même qu’être pourchassés par la police chinoise, les services secrets américains, et un terroriste totalement psychopathe. C’est frais, distrayant, des personnages totalement fantasques apparaissent, dans le récit et ajoute encore plus à l’ambiance un peu folle du récit. Pour une fois le héros est tout sauf altruiste, généreux, serviable, prêt à servir de nobles causes, et un peu de cynisme ça fait du bien de temps en temps. Bien entendu cela n’empêchera pas Maître Wong de faire triompher le bien tout en préservant ses intérêts financiers. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

boo 28/06/2007 09:51

ça y est !!! ils sont miens ! y'a plus qu'à, peut-être pendant les vacances.encore merci.

yueyin 25/06/2007 22:20

Arg !!! Je vais en ville demain... je suis faite !

chiffonnette 25/06/2007 18:58

Miam! Comment ne pas craquer avec un tel article! C'est que tu vas me reconvertir ay polar! Et puis comme ça je pourrai me mettre au feng-shui! Ca devrait me faire du bien!

boo 25/06/2007 09:43

Génial je m'empresse de noter les titres, si humour et intrigues sont au rendez vous j'adhère ......Merci.

Chimère 24/06/2007 21:58

Prenez note, prenez note. C'est de la série qu'elle est bonne, parfaite pour cet été et vous requinquez.Papillon, ouais, c'est bien du papa. Il a même fait celle pour cet automne.