Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 00:02
LE CANAL OPHITE de John VARLEY
 
L'espèce humaine chassée de sa planète natale par les Envahisseurs a trouvé refuge sur les autres planètes du système solaire. Or par un mystérieux rayon laser rebaptisé Canal Ophite, un flot d'informations de haute technologie parvient aux habitants du système et leur permet de faire des progrès considérables. Mais voilà, les mystérieux philanthropes exigent un paiement pour 400 ans de services avec menace de sanctions sévères. Comment Lilo scientifique condamnée à mort pour manipulation génétiques et ses clones successifs vont-elles percer l'énigme du Canal Ophite ?
 
Pas le temps de s'ennuyer avec Lilo. C'est fou tous les ennuis qui peuvent lui tomber sur le crâne mais elle finit toujours par s'en sortir quitte à ressusciter sous forme de forme clone qui bien sûr ajoute à la pagaille ambiante. Ce roman  a l'originalité pour l'époque de présenter des personnages féminins sortant du stéréotype du sois belle et tais toi et par offrir la vision d'une humanité qui n'a pas conquit les étoiles mais s'est installée sur d'autres planètes parce qu'elle s'est fait jeter de chez elle au profit de la seule espèce reconnue comme intelligente : Les dauphins.
 
 
LE SYSTEME VALENTINE de John VARLEY
ed Denoël Lune d'Encre/573p
 
Parce que sa copine d'enfance Kaspara Polichinelli est sur le point de monter Le Roi Lear sur Luna, l'acteur Sparky Valentine se rappelle à son bon souvenir et décroche le rôle titre. Lui reste alors quelques menus problèmes à régler. Car comment faire le voyage de Pluton à la Lune en quelques mois quand on est fauché comme les blés et condamné à mort par la mafia charonaise ? Pour parvenir à ses fins Sparky devra changer d'identité (et de sexe) à plusieurs reprises, échapper à un tueur à gages plus solide que Terminator, monter quelques arnaques improbables, et penser à son terrible géniteur au moins une fois par jour. Roman picaresque et hilarant, hommage à William Shakespeare (mort depuis bien trop longtemps pour se sentir concerné), Le Système Valentine marque le grand retour de John Varley après quelques années d'absence.
 
Effectivement, on rit beaucoup en suivant les mésaventures de Sparky qui a quand même un prodigieux sens de l'autodérision. Avec beaucoup d'invention au niveau stylistique, Varley brosse un portrait assez féroce et déjanté du système hollywoodien sous couvert de sf, il donne une version particulièrement décapante du Roi Lear et crée un personnage qui a toute la sympathie du lecteur même quand il contourne la loi. De vrai fausses critiques toutes écrites dans un style différent avec notamment une authentique page web (texte souligné pour marquer les liens etc..), Un héros prêt à tout pour un rôle, des situations farfelues, voilà quelques ingrédients de ce roman qui  va vous faire aimer Shakespeare ou vous en dégoûter à vie. Cela dit, tout n'est pas prétexte à rire dans ce roman, sans dévoiler l'autre intrigue qui concerne les relations houleuses entre le père et le fils Valentine, je peux juste dire que le héros cesse d'être un personnage pour devenir plus humain et plus proche de nous lorsqu'il se penche sur son enfance et  son père qui aura eu une énorme influence sur son existence. Dépêchez-vous de prendre votre billet. La pièce s'annonce grandiose.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires