Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 04:47

SAVEURS ASSASSINES de Kalpana SWAMINANTHAN
Ed Point
Pages : 357
Trad (anglais, Inde) : Edith Ochs
Format poche
Genre : polar


En une journée, la narratrice perd son travail (qu'elle déteste), son petit ami et sa bibliothèque (le petit ami a embarqué la totalité de ses livres). Elle a trouvé refuge chez sa tante Lalli qui a longtemps travaillé dans la police de Bombay et a pris sa retraite bien qu'elle soit régulièrement consultée pour des affaires par ses anciens collègues qui l'ont surnommée D.R (Dernier Recours). Un jour Lillah une amie des deux femmes leur apprend qu'elle a reçu un héritage conséquent de la part de son oncle. C'est dans sa nouvelle propriété qu'elle décide d'organiser un week end gastronomique et a invité un certains nombres de gens venus d'horizon différents ainsi que Lalli et sa nièce. Or au cours du séjour, un meurtre est commis...

Un achat un peu impulsif, je ne connaissais absolument pas cette série, son héroïne, et l'auteure. Première rencontre et certainement pas la dernière avec une détective indienne aussi fine que Miss Marple dans son jugement sur la nature humaine  Vous allez en entendre parler pendant un bon moment de cette série de polars vu que j'ai eu le coup de foudre à la lecture de cette première aventure. Petit à petit tous les éléments sont réunis pour que le drame arrive. Il est vrai qu'il faut attendre le dernier tiers du récit pour que l'enquête démarre mais fort heureusement, les deux tiers précédents ont été un vrai feu d'artifice avec la mise en place de chaque petit détail qui aura son importance, des personnages totalement excentriques détestables ou sympathiques, et une vision de l'Inde moderne décapante. Sans compter qu'il est question de cuisine indienne ou européenne et encore une fois c'est dans un roman indien que je suis atteinte de fringale à la lecture, quoique la lecture du menu spécial 3000 ans de tradition culinaire m'a carrément rassassiée. Je n'avais pas fini les dernières pages que je voulais absolument enchaîner avec d'autres enquêtes et d'autres livres de cette auteure ce qui prouve que le charme a agit immédiatement. Encore une belle prise et une mauvaise nouvelle pour ma PAL qui rêvait de régime.


 

 

 

 

 

 

LA CHANSON DU JARDINIER de Kalpana SWAMINATHAN
Ed Points
Pages : 312
Trad (anglais, Inde) : Edith Ochs
Genre : polar

 

A sept heures tapante, la mort réquisitionna Mr Rao. En fait elle aurait pu le rappeler un peu avant ou un peu après sept heurse, mais Utkrusha n'entendait pas lui accorder cela.

- Le Building considère en général qu'on doit préciser l'heure exacte du décès, remarqua Paterphaker tandis qu'il concoctait l'avis de décès.

Utkrusha alias le Building est un maniaque pour ce genre de détails. Dans la vie Mr Rao était un homme pointilleux, il était donc juste que la mort lui rende la politesse. (extrait)

 

C'est dans la résidence de la narratrice et de sa tante Miss Lalli que l'odieux Mr Rao unanimenent détesté par ses voisins, en raison de son obstination à se mêler de ce qui ne le regarde pas pour pouvoir mieux répandre le venin de la calomnie là où cela fera le plus mal, meurt assassiné. Les suspects ne manquent pas, tout le monde a un mobile suffisant pour vouloir sa mort.

 

Deuxième enquête de Miss Lalli qui va une fois de plus faire preuve de beaucoup de flair pour réunir tous les fils bien complexes de l'intrigue et faire la lumière sur les évènements. L'histoire fait un retour  sur les événements curieux qui ont conduit au meurtre puis on repasse à l'enquête proprement dite. J'aime décidement beaucoup la galerie de personnages décrits, les petits événéments du quotidien, le gouffre qui sépare la culture européenne à cette multiplicité de cultures qu'est l'Inde notamment à travers  deux hollandaises , des clichés plein la tête sur le pays confrontées à la réalité quotidienne qui n'a rien à voir. Il y a aussi beaucoup d'humour et de dynamisme qui se dégage dans les pages (l'inénarrable épisode sur la transfusion sanguine vaut le détour). Cela dit, on ne néglige pas le côté intrigue policière et elle est corsée quand même. Une série à noter sur ses tablettes.

 


 


 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 23/09/2009 08:29


Bah, ce n'est pas bien grave, on a tous un ressenti différent à la lecture


Thracinee 21/09/2009 17:21

Je n'ai pas autant accroché que toi à Saveurs assassines.

Chimère 27/04/2009 12:41

Savoureuse oui surtout pour le premier où tu es atteint de fringale pendant la lecture.

anjelica 26/04/2009 22:45

je note donc cette série savoureuse

Chimère 23/04/2009 02:06

Ah Catherine ce fut un dur renoncement, mais j'en suis à 3 défis et je ne suis pas sure d'y arriver avant la fin de l'année. Mais quel abominable dilemne tous ces défis tentants qui sortent de partout.