Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 00:49
SOIXANTE-NEUF TIROIRS de Goran PETROVIC
Ed du Rocher/305p
Trad (serbe): Gojko Lukic et Gabriel Iaculli
 
Avant toute chose, je voudrais remercier Papillon pour avoir attirer mon attention sur ce livre. Merci donc, parce que je dois reconnaître que je ne lui aurai accordé aucun intérêt. En effet, ni le titre  ni la couverture (du moins celle de l’édition Du Rocher) ne m'auraient attirée. Et pourtant cela aurait été une grave erreur de passer à côté de ce roman qui est vraiment envoûtant et fascinant dans l’idée qu’il développe. De quoi ça parle ? Et bien, de cette drôle de tribu que représentent les lecteurs.
 
Et si l'on pouvait entrer directement dans le livre que l'on lit, rencontrer les lecteurs qui lisent en même temps que vous les mêmes pages ? Adam étudiant en lettres fait parti de ces privilégiés. Travaillant comme correcteur, il se voit proposer par un couple étrange de remanier un manuscrit d'un auteur inconnu. C'est alors, que dans les pages de ce livre, il croise une vieille dame excentrique et sa demoiselle de compagnie, un ancien agent de la police secrète, et d'autres lecteurs du manuscrit qui a la particularité de ne présenter aucune action et aucun personnage seulement des descriptions d'un lieu.
 
Oh que voilà un roman que je ne peux que recommander aux fondus de lecture. D'abord, parce qu'il parle des livres et de cet état de plongée totale dans l'univers d'un auteur au point d'en oublier le reste. Sauf que là, l'idée est poussée jusqu'au bout, En soixante-neuf chapitres, nous pourrons faire connaissance avec Adam, la jeune fille qui apprend l'anglais, une  vieille dame excentrique, une cuisinière un peu sourde, un ancien agent de la police secrète, un professeur, l'auteur du livre et son histoire, tous ces gens sont des lecteurs qui mènent une double vie, celle du quotidien et celle où ils partent dans ce monde parallèle qu'est la lecture. L'aspect fantastique n'est absolument pas outrancier, il coule de source et même les allergiques à ce genre devrait y trouver leur compte. Et puis j'ai été charmée par l'écriture qui a un je ne sais quoi qui vous accroche. Assurément, Goran Petrovic va faire parti des auteurs que j'ai envie de découvrir pour peu qu'il existe d'autres titres traduits de celui-ci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mariebee 21/06/2007 12:47

Je l'ai lu à  sa sortie. Pour moi l'un des plus beau que j'ai pu lire jusqu'à présent.

Cuné 02/07/2006 22:56

(Tenté et pas accroché : 100 pages lues, j'arrête. * honte*)

Turquoise 02/07/2006 16:31

Oooooh ! Ça a l'air bien ! Allez, je le mets sur ma liste avec confiance, d'autant plus que nous avons souvent des goûts communs... Merci Chimère !

ChimÚre 01/07/2006 19:28

Je vends, je vends, c'est vite dit. Moi mon compte en banque, côté crédit je ne vois rien venir en plus. :D

Flo 01/07/2006 14:44

Tiens celui-là ça fait un bail que je veux le lire mais je n'avais pas lu de témoignage de lectrice connue ! :-) Merci donc Chimère pour cette note très inspirante. En fait, passer 15 jours loin de ton blog était un bienfait car je vais replonger à cause de toi (tu es quand même la seule personne qui puisse me "vendre" de la fantasy ou de la SF !! ;-)Et puis j'apprends que Papillon a un blog ! Une visite s'impose ...