Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

23 juillet 2006 7 23 /07 /juillet /2006 05:03
DE CAPES ET DE CROCS : 1 Le secret du janissaire
AYROLES ET MASBOU
Ed Terres de Légende (Delcourt)
 
Don Lope : Carne Y Sangre !
Maupertuis : Maupertuis ose et rit !
Don Lope : Maupertuis ose et rit ?  C'est grotesque !
Maupertuis : Cette devise Monsieur glapie par ma famille depuis Azincourt n'a rien de risible.
 
L'espagnol Don Lope de Villalobos Y Sangrin  (Le loup) et le Français Armand Raynal de Maupertuis (le renard) suite à une sombre affaire de duel ont du fuir la cour du roi de France et survivent comme ils peuvent depuis. Jusqu'à ce que suite à un concours de circonstance, ils mettent la patte sur la carte menant à un fabuleux trésor dans les mystérieuses îles Tangérines. Se joindra à ce duo, Eusèbe...un...hum, oui c'est ça...un lapin (blanc) fort efficace dans sa partie.
 
Un premier tome délirant, où on ne peut qu'adhérer totalement à l'histoire grâce au couple improbable que représente un loup et un renard au caractère bien trempé. Bien que le reste des personnages soit humain sauf pour Eusèbe, l'insertion de personnages animaliers se fait sans heurt et tout naturellement et en plus ils sont d'un charme fou. Sans compter que le contraste entre les deux sont d'un comique irrésistible. Il faut avoir vu au milieu de galériens tout en muscle et aux gueules patibulaires, le minuscule Eusèbe, lapin blanc un peu dodu qui tente de faire ce qu'il peut pour manier l'aviron. Et quand l'ignoble Mendoza donne l'ordre de le faire fouetter à un marin celui ci refuse parce qu'il est trop mignon. C'est à mourir de rire. Et puis, il y a la langue employée qui fait tout le charme de cette bd, un langage châtié et savoureux, proche de celle employée à l'époque des romans de cape et d'épée et qui sied à merveille à ce type de récit.
 
Maupertuis : A moi Capitan Mendoza ! Serez vous aussi courageux face à un renard armé que devant un lapin sans défense ?
Mendoza : Sais-tu à qui tu as à faire pitoyable venaison ? (extrait)
 
On aussi droit à des doses d'humour irrésistibles, un scénario qui tient la route alors forcément on a envie de les suivre dans l'aventure ces deux charmeurs d'aventurier et leur compagnon de fortune, Eusèbe le lapin blanc fort débrouillard dans son genre (et pour ceux qui ont vu Sacré Graal, il est inutile de leur dire qu'un lapin n'est pas aussi inoffensif qu'on le pense).
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elfe 25/07/2006 09:00

Cette série fut pour moi une merveilleuse découverte. De l'humour, des graphismes magnifiques et très colorés, un scénario bien mené. Bref une très belle lecture et je le conseille à tous les novices de la bd.