Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 04:38
1 LE MAGE DU PRINCE de Karen MILLER
Ed Fleuve Noir
Pages : 546
Trad (anglais, Australie) : Cédric Perdereau/Jean Claude Mallé
Grand format
Genre : fantasy

Le royaume de Lur est protégé par un mur construit par la magie des maléfices du puissant sorcier Morgan qui n'a jamais pu franchir cette barrière protectrice derrière laquelle vivent les deux peuples du royaumes Les Doranen qui ont conquis Lur il y a des siècles et seuls à pratiquer la magie et les Olken les premiers habitants du royaume qui sont interdits de magie sous peine de mort. A Lur, la famille royale pratique la climagie qui permet d'épargner aux pays les ravages des ouragans, les rigueurs d'un hiver trop froid, ou la famine due à une sécheresse dévastatrice pour les récoltes. Asher est un olken, un pécheux, qui a quitté le monde de la mer pour aller faire fortune à la capitale. Il se retrouve très vite embauché dans les écuries du prince Gar qui va lui faire une autre proposition d'emploi. Mais, l'ascension d'Asher est très mal vu par certaines personnalités de la cour. Et dans l'ombre un petit groupe d'individus sont prêts à lui venir en aide car Asher l'ignore mais il est le mage « innocent » annoncé par une prophétie très ancienne.


Il n'y a pas à dire on trouve des éléments très classiques en fantasy, une prophétie, un méchant sorcier, de la magie, un héros sorti tout droit de sa campagne (ici de son port de pêche) promis à un grand destin, bref des trucs vus et revus qui devrait devenir très lassant...mais bizarrement la sauce prend.


D'abord en raison de la personnalité d'Asher qui est comment dire...brut de décoffrage. Voilà un personnage dont on adore suivre l'histoire car il n'a pas la langue dans sa poche notre héros, pas le genre à se laisser marcher sur les pieds par qui que ce soit et qui se fout du rang social de son interlocuteur. Il appelle un chat un chat et est d'une franchise rafraichissante. Bref, même si son côté grande gueule est parfois porté à outrance, il est sympathique ce garçon.


Sans compter que certaines de ses réparties m'auront beaucoup fait rire notamment ses engueulades homériques avec le prince Gar. Tiens en voilà un autre personnage sympathique et aussi très charismatique, Gar vit son appartenance au peuple doranen comme une malédiction car il est dépourvu du don de la magie ce qui fait qu'on le considère comme un handicapé. Il souffre beaucoup de cette infirmité tout en faisant son possible afin d'aider son père à gouverner et notamment à veiller à l'entente entre Olken et Doranen ce qui n'est pas évident vu le mépris dans lequel sont tenus les Olkens par certains Doranens tout imbus de la supposée supériorité de leur race.


Ce premier tome prend le temps de construire la relation de confiance et d'amitié entre Gar et Asher et par mettre en place tous les éléments qui devraient amener à la catastrophe et à la réalisation de cette mystérieuse prophétie où Asher aura un rôle à jouer. De quoi attiser la curiosité pour connaître la suite. Le récit devient prenant avec des , personnages intéressants et plutôt bien vus dans leur utilisation. Une bonne pioche dans le domaine fantasy, pas d'une folle originalité certes, mais une bonne histoire et un héros attachant que demander de plus.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Edelwe, tu peux le noter c'est pas innovant, innovant mais l'histoire est vraiment prenante.Karine, oh allez ça fait que deux tomes et en plus faut bien remplir tous les SLAT que tu a acheté pendant ton escapade histoire d'en justifier l'achat.
Répondre
K
C'est vilain de me faire noter encore une série!!  Juste pour le héros à la langue bien pendue, pourquoi pas!
Répondre
E
J'aime la Fantasy et ton billet donne envie, donc je note!
Répondre