Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 05:18
LE FILS DE NULLE PART de Sean STEWART
Ed Mnemos
Pages : 270
Trad (anglais) : Célia Chazel/Sandra Kazourian
Grand format
Genre :  fantasy

Sean Stewart est un auteur dont j'avais bien aimé L'oiseau moqueur. Ici, c'est plus de fantasy qu'il s'agit mais de la fantasy qui lorgne vers le conte de fées.


Dans le royaume, il existe un endroit maudit où de puissants et maléfiques sortilèges sont à l'oeuvre : Le Bois des Spectres. Il y a bien longtemps, un des souverains avait promis d'offrir à celui qui lèverait la malédiction, tout ce qu'il désirerait. Bien des nobles chevaliers et puissant guerriers ont tenté l'aventure et n'en sont jamais revenu. C'est alors que Mark Bouclier, un homme du peuple issu de nulle part, parvient lui à briser la malédiction et c'est bien malgré lui que le roi (il l'a un peu mauvaise de voir un paysan de rien du tout réussir là où la noblesse, à échouer) lui accorde la main de sa troisième fille Gail ainsi qu'un duché.


Ainsi commence ce roman qui reprend là où s'arrête les contes. Que se passe t-il réellement quand le héros a vaincu tous les obstacles et obtient la main de la princesse. Est-ce qu'il vit réellement heureux jusqu'à la fin de ses jour ? Mark va faire l'amère expérience que vaincre un sortilège maléfique n'est rien face à la perfidie qui règne dans les sourires hypocrites des courtisans et les manoeuvres sournoises de la noblesse pour se débarrasser de lui. Heureusement il peut compter sur des amis, Val un jeune noble érudit, Lissa la dame de compagnie de la princesse Gail et la princesse elle-même franchement ravie de se voir épargner le destin ordinaire des princesses celui d'être marier à vieux barbon à pedigree acceptable pour le roi et mourir jeune en couche. Car oui être princesse c'est barbant et porter des robes encombrantes aussi. C'est un récit qui oscille entre un ton très humoristique (le passage sur le déballage des cadeaux de mariage est excellent) avec des dialogues souvent très drôles entre les personnages, et une forme de mélancolie et de constat amer sur le fait que le bonheur n'est pas une garantie même quand on est un héros et que vivre une vie heureuse jusqu'à la fin de ses jours cela n'existe pas. Il est nécessaire de passer par certaines douleurs, certains deuils pour devenir adulte.


« Je les ai sentis. Les souvenirs. Exactement comme elle l'a dit. Toute ma vie j'ai regardé dans une seule direction : le Bois des Spectres à trois lieux de chez moi. Après cela devait être, vous savez... »il adressa un sourire à Gail. « Le bonheur jusqu'à la fin de mes jours.. » (extrait)


Dans le domaine de la fantasy où il est de bon ton de s''étaler sur plusieurs tomes à plus de cinq cent pages chacun, tomber sur un très bon roman de moins de trois cent pages qui se suffit à lui même avec un récit empruntant certains aspects du conte, des personnages attachants, de l'humour et une réflexion sur la condition humaine, c'est rare donc ne passez pas à côté.


« Il avait demandé l'amour et avait récolté le chagrin, il avait désiré le pouvoir et n'avait obtenu que les responsabilités. Quelque chose avait mal tourné, terriblement mal tourné » (extrait)

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edelwe 26/07/2009 19:47

Très tentant. Je note.

Chimère 29/07/2009 11:09


Tu peux d'autant que c'est un roman plutôt court et qu'il n'est pas à suite, donc pas de frustration à la fin du livre et l'histoire est magnifique.


Frisette 20/07/2009 23:31

Tiens, ça fait longtemps que je n'ai pas lu de fantasy, justement car je ne voulais pas m'embarquer dans une méga série.  Ton billet tombe à point!  Et en plus il semble excellent!  C'est noté.

Chimère 21/07/2009 13:05



Oui il est bien et il conviendra je pense même à ceux qui n'aiment pas trop le genre.