Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 00:03
UNE TRES VIEILLE PETITE FILLE
de Michel ARRIVE
Ed Champ Vallon/242p
 
Une très vieille dame, Geneviève Briand-Lemercier ? C'est ce que l'état civil indique : quatre-vingt-onze ans. Mais en même temps une toute petite fille. Elle ne résiste à aucune tentation et se trouve réduite chaque fin de mois à vendre chez Gibert quelques-uns un de ses livres. Elle suit toujours à la lettre la consigne donnée par son père il y a trois quarts de siècle, d'écrire chaque jour quelques lignes de son journal. Cependant l'angoisse la point : Madame Bertrand la prestigieuse professeure de graphologie et d'astrologie transcendantale dont elle paie à prix d'or les leçons lui donne la consigne de ne plus écrire et même de "désécrire". C'est que le poids de ses écrits est un obstacle à sa longévité. L'immortalité ? Elle ne pourra l'atteindre qu'à condition de se défaire, de tous ses vieux cahiers. La vieille dame entreprend dans la douleur son travail de "désécriture". Mais peu à peu elle s'interroge : ne serait-il pas plus commode de tuer les êtres plutôt que les lettres ?
 
Délicieux, un vrai petit bijou avec un personnage charmant qui doit être une plaie à vivre pour son entourage néanmoins, avec notamment sa manie de répondre à tous les jeux concours bidons en croyant fermement avoir gagné le gros lot et en passant des commandes pour des objets hors de prix qu'elle n'utilisera jamais. Geneviève n'a qu'une obsession : l'immortalité. Ses commentaires sur son passé, sur ce qui se passe dans son immeuble, sur les gens qu'elle fréquente forment la trame du roman et bien entendu la grande question est : ira t-elle jusqu'à tuer pour prolonger son existence. C'est qu'elle y croit fermement à cette immortalité qu'elle s'efforce d'atteindre quitte à passer sur le corps de ses enfants du reste. C'est férocement drôle et tendre à la fois. Cette petite bonne femme est tout bonnement géniale et sa vision de la vie est plutôt optimiste, témoin sa demande d'un prêt bancaire sur une longue durée pour pouvoir financer des travaux chez elle. On l'aime Geneviève, on espère qu'elle est au moins devenue centenaire. Cependant, je n'irai pas manger de crêpes chez elle, ce ne serait pas très prudent.
Merci à Cuné pour ce petit cadeau extra génial et un coup d'oeil sur son avis
Partager cet article
Repost0

commentaires

ChimÚre 13/09/2006 21:29

oui mais je suis distraite, je peux me tromper de parfum et ce serait une catastrophe non ?
Ton avis sera très intéressant à lire, si ça se trouve tu vas détester et nous faire descendre de notre petit nuage rose à toutes les deux :D

Cuné 13/09/2006 17:12

J'attends votre avis avec impatience aussi, Anne-Sophie !Chimère, les crêpes, c'est sans problèmes, suffit de bien choisir ta confiture ;o))Ravie que tu aies aimé, mais je n'en doutais pas.

Anne-Sophie 13/09/2006 17:06

Bonjour,
J'ai également entendu parler de ce livre. Il semble très bien écrite et très amusant. Je pense le lire dans ces prochains jours. Je reviendrai poster un mail pour vous dire ce que j'en ai pensé