Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 09:55
LE ROYAUME DE TOBIN de Lynn FLEWELLING
LES JUMEAUX
LES ANNEES D'APPRENTISSAGE
L'EVEIL DU SANG
LA REVELATION
Ed France Loisir (poche)
 
Ce cycle qui devrait se clore avec deux autres tomes (c'est à dire le troisième tome en vo découpé en deux parties en vf) est une bonne surprise. Une amie avait insisté pour que je le lise, elle m'a même prêté ses exemplaires (merci tite Grenouille) pour que je m'y mette alors pendant mes congés j'ai plongé et totalement plongé dans le monde de Skala et le destin de Tobin.
 
LES JUMEAUX (442p)
 
 
Tant qu'une fille issue de la lignée de Thelatimos la gouverne et défend, Skala ne court aucun risque de jamais se voir asservir. Cette prédiction s'est révélée exacte pour le royaume de Skala où une lignée de reine a permis de résister à l'envahisseur Plennimarien. Mais Erius qui s'est emparé du pouvoir a bien l'intention de refuser à une femme l'accès au trône. Non content d'interdire l'armée à celles-ci, les filles nées dans sa parentèle ont la fâcheuse habitude de mourir subitement. Sa soeur Ariani alors enceinte et son mari craignent pour la vie de leurs enfants des jumeaux s'il s'avérait que l'un d'eux soit une fille. Iya magicienne et son disciple Arkoniel pour le bien du royaume et pour obéir à une vision divine propose une solution. Faire passer la fille pour un garçon en la transformant physiquement grâce à l'appui d'une magicienne dont l'art de la magie-sang est interdit. Ce sort ne fonctionnera qu'au prix d'un acte criminel et qui poursuivra leurs auteurs jusqu'au bout.
 
Tobin ignore tout de son état de fille et de la mort de son jumeau bien que celui-ci hante le château et lui joue de très mauvais tours parfois violents. Sa mère devenue folle depuis la nuit de sa naissance semble la détester ou l'ignorer et fabrique des poupées sans visage, son père s'occupe seul de lui avec une nourrice. Mais bien que Tobin soit un garçon en apparence, la petite fille fait parfois son apparition en choisissant par exemple de s'intéresser aux poupées au grand embarras de son père qui craint pour sa vie si quelqu'un soupçonnait qu'elle n'était pas il. Ce premier volet s'intéresse à l'enfance et au traumatisme de Tobin à la mort de sa mère. C'est aussi une bonne introduction au début du règne de la terreur que connait Skala devant la montée en puissance de Lord Nyrin magicien du roi et de ses busards mandatés pour arrêter et brûler les magiciens et prêtres qui parleraient du retour d'une femme sur le trône de Skala. Lynn Flewelling se focalise surtout sur l'évolution psychologique de cette petite fille dans un corps de garçon et qui ignore qu'un jour il lui faudra devenir reine. On se prend vite d'intérêt pour ce personnage très complexe sans que les autres soient pour autant négligés.
 
LES ANNEES D'APPRENTISSAGES (378p)
 
 
Tobin s'initie aux armes avec bonheur et aux lettres avec moins d'enthousiasme avec un compagnon de jeu qui deviendra son meilleur ami et écuyer lorsqu'il sera temps de faire partie des Compagnons Royaux (une forme de garde rapprochée de l'héritier du roi), mais l'apprentissage vaut pour Arkoniel qui s'initie à la magie anciennement pratiquée par le peuple qui vivaient initialement à Skala et qui a été pratiquement anéanti par les ancêtres des skaliens. Et pendant ce temps là, complots et intrigues se fomentent à la Cour, Lord Nyrin tire les ficelles, Lord Orun répugnant personnage se voit confier la tutelle du prince Tobin et compte bien le dépouiller de ses biens et titres. Et puis le drame arrive, Tobin a l'âge des premiers saignements et il faut bien lui confier ce qu'il est en réalité et pourquoi il ne doit rien révéler à personne.
 
Les choses se corsent pour nos héros, tandis que l'ignoble Nyrin qui n'est pas à un crime prêt pour faire tomber Skala dans son escarcelle, l'ombre du roi n'est pas loin derrière lui bien qu'il ne soit que son instrument. La vie à Ero la capitale est pleine de dangers pour quelqu'un qui n'a pas été élevé dans l'ambiance venimeuse de la Cour. Et de nombreux pièges sont tendus aux deux amis inséparables Tobin et Ki à commencer par le tuteur Orun qui veut mettre hors course l'écuyer de Tobin et le remplacer par un de ses espions et peut-être assassin. Cela dit le vrai danger serait que quelqu'un découvre la nature réelle de Tobin et son rapport à une magie interdite proche de la nécromancie par son lien avec Frère car oui le fantôme l'a suivi et le protège.
 
L'EVEIL DU SANG (434p)
 
Tandis que Tobin continue de cacher son identité initiale, il prend peu à peu conscience de ce qui se passe réellement dans le royaume et du sort peu enviable des femmes, de l'Histoire dont on tronque tous les éléments relatifs aux personnages féminins, des faiblesses de l'actuel héritier et du fait que même s'ils sont ses ennemis et qu'il lui faudra les combattre, il a de l'amitié pour son cousin et ne trouve pas antipathique son oncle. Mais, il ressent aussi une attirance particulière pour Ki et sans espoir de réciprocité. C'est alors qu'il commence à entraîner aux armes quelques filles de la Cour. Pendant ce temps là, la résistance s'organise parmi les magiciens persécutés.
 
Un nouveau tournant pour notre héro/héroïne qui n'a toujours pas accepter son destin et qui ne veut pas de sa véritable nature. Terrifié à l'idée de perdre son meilleur ami s'il apprenait la vérité, Tobin se renferme dans sa solitude et attire les commérages sur une possible relation homosexuelle avec son écuyer. Mais, tout autour de lui, d'autres sont en train de lui préparer la voie, les magiciens pour la première fois de leur histoire mettent en commun leur savoir et commencent à s'organiser en vraie communauté, il est temps de cesser de faire le jeu du pouvoir en place en restant isolé les uns des autres. Et le formidable potentiel que représente les femmes soldats renvoyées dans leur foyer et prête à reprendre les armes s'il le faut a probablement échappé au pouvoir en place mais pas à la résistance.
 
LA REVELATION (424p)
 
L'ennemi est aux portes d'Ero, et Tobin va devoir quitter sa peau de garçon pour enfin assumer son rôle de future reine et sauveuse de Skala. C'est acte délivrera également Frère de son état et le délivrera de l'emprise de la magie. Les batailles succèdent aux batailles, tout est prêt pour le retour de la reine sauf que Nyrin n'a pas dit son dernier mot et cache un atout non négligeable, une autre héritière potentielle.
 
On sent que l'auteur n'a pas envie d'éterniser cette histoire en 348 volumes, car les choses vont vite très vite et peut-être un peu trop. Les gens semblent accepter la nouvelle et vraie apparence de Tobin un peu trop facilement à mon goût mais ça fait du bien de voir que l'auteure ne se sent pas obligée d'en faire étalage sur trois tomes de plus. Le passage de la transformation vaudrait une adaptation hallucinante au cinema. Visuellement, c'est une réussite sans compter les réactions de l'entourage parfois comique du genre puisque c'est une fille, il lui faut une robe (et quand on n'en a jamais porté hein, qu'est ce qu'on peut-être ridicule et empêtrée dedans). Et c'est en guerrière que notre héroïne va se précipiter aux secours d'Ero tandis que la fuite de l'héritier lui laisse le champ libre pour être consacrée par l'Oracle comme authentique héritière du royaume. Cependant tout n'est pas encore fini. La suite promet un rebondissement particulièrement intéressant puisqu'il existe une autre fille de la lignée de Thélatimos que Nyrin compte bien marier au fils d'Erius.
 
Les points positifs
1 J'ai aimé que les gentils soient obligés pour sauver Skala de se salir les mains et de commettre un crime qui les poursuivra toute leur vie. Ordinairement, les magiciens du "bon côté" ne font pas ce genre de chose, ce sont les "adversaires" qui se comportent de cette façon. Mais là, l'auteure nous dit, la paix et la prospérité de Skala, la troisième Öreska (communauté de magie) sont fondés sur le meurtre d'un innocent. Pour que la prophétie soit accomplie, un sacrifice a été exigé et il a été commis.
2 Tobin est un personnage terriblement complexe du fait de sa double nature et de son rapport avec son jumeau. A la fois naïf dans son rapport au monde et terriblement intuitif sur les gens et leurs intentions cachées. Il aime créer des sculptures de cire ou des bijoux plutôt que détruire, mais se battre ne lui fait pas peur. C'est surtout son évolution psychologique qui est au centre de l'histoire et forcément on s'attache à ce petit garçon qui a une petite fille dans son corps. Les personnages et leurs motivations sont vraiment réussis. Le roi Erius n'est pas mauvais juste parce qu'il en faut un mais parce qu'il souhaite réellement le bien de Skala et le règne de sa descendance mâle arguant du fait que sa mère la reine Agnalain était une folle meurtrière (ce qui est vrai) et parce qu'il est manipulé par plus tordu que lui. Et tout n'est pas gentil gentil de l'autre côté non plus avec les réactions d'ostracisme et de mépris racial vis à vis des peuples premiers de Skala.
3 L'histoire ne va pas s'éterniser et quand il s'agit de trancher et de mettre les choses en place, pas d'hésitation on fonce et on n'a pas peur.
 
Les points négatifs
1 Problème de traduction ? Certaines expressions m'ont un peu gênées surtout les cousinet chéri que lance Korin le prince héritier qui ne me semble pas forcément judicieux à mettre dans la bouche d'un futur chef d'état. Petit cousin me semble plus approprié s?il faut mettre l'accent sur l'affection que porte l'héritier de la couronne à Tobin.
2 Sang mon sang, chair ma chair, os mes os, Brrr !! C'est malin maintenant j'ai peur des poupées.
 
Disponibles aussi
en grand format chez Pygmalion (Les jumeaux, les années d'apprentissage, l'éveil du sang, la révélation)
en poche chez j'ai lu (Les jumeaux, Les années d'apprentissages)
 
Chez Elfe pour un avis sur le premier tome  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ariani 17/04/2007 16:54

forum rpg sur le royaume de Tobin !!!

ChimÚre 18/09/2006 20:57

Ah je me sens moins seule avec cette histoire de traduction. Elfe le meilleur reste à venir. Bonne nouvelle, l'autre série de l'auteur qui se déroule quelques siècles après Le royaume de Tobin aurait trouvé preneur chez Mnemos (soulagement, nous aurons des tomes entiers sans découpage). :D
 

elfe 18/09/2006 08:50

Je viens tout juste (hier soir) de finir les jumeaux!! Je l'ai dévoré!! J'aifrissonné!!! Un véritable moment de bonheur!! Il faut vite que je réserve les autres tomes!!!Et je suis d'accord avec toi, quelques passages mon un peu géné dans la traduction.

Cuné 17/09/2006 10:34

Miam, miam et re-miam !Il revient à la bibli le 30 Sept, je réserve !J'ai survolé tes commentaires pour me fier au classement en malle des favoris, je lis, et je reviens lire en détail ce que tu en dis.merci !