Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 00:00
L'EQUILIBRE DES ANCRES
Les collèges de magie 1
de Caroline STEVERMER
Ed Les moutons électriques éditeur/417p
Trad : Patrick Marcel
 
Faris Nallanine est l'héritière d'un petit duché d'Europe le Galazon qui en attendant sa majorité est gouverné par son despotique oncle Brinker. Celui-ci n'a rien trouvé de mieux que de l'envoyer en Normandie dans une école pour jeune fille Verteloi. C'est dans cette école que Faris et ses amies sont censées obtenir un diplome de magie. Mais il n'existe aucun cours de magie à Verteloi et pendant ce temps, un grand danger menace l'équilibre du monde.
 
On pourrait penser à un livre à la Harry Potter mais l'univers proposé par Caroline Stevermer s'en démarque tout à fait. L'histoire se situe dans une Europe du début du XXème siècle où la magie ne se cache pas vraiment et est plus ou moins admise par tous sans qu’elle soit omniprésente. L'ambiance de l'époque est du reste très bien rendue à quelques détails près mais qui ne gênent pas vraiment le réalisme voulu par l'auteur. Nous sommes dans une Europe qui a évolué différemment c'est tout. Et puis l'écriture est beaucoup moins enfantine. Par exemple, on ne trouve pas le personnage je suis au courant de tout ce qui fait la particularité de ce monde et je m’en vais l’expliquer au héros et par conséquent au lecteur. Les mystères trouvent leur réponse petit à petit tout naturellement au fil de l’évolution de Faris. La magie n’est pas disséquée et apparaît de façon très discrète dans l’histoire. Nous avons donc une héroïne qui est censée sauver le monde (d'où un dialogue à mourir de rire entre Faris et sa meilleure amie Jane"Apparemment il faut que je sauve le monde "Oh ! Bonté divine. Est-ce que tu as reçu une formation appropriée ?" Demanda Jane pince-sans-rire.), plus obsédée par l’idée de sauver Galazon des griffes de son ignoble oncle que d’accomplir sa mission (mais si les deux se rejoignent pourquoi pas) et qui se retrouve plongée dans des intrigues politiques et de cours royales. La partie collège ne durant en effet que le premier tiers du livre, c'est par L'orient express et à travers l'Europe que se joue l'histoire. Bien que ce livre soit le premier volet d'une série, il s'agit d'une histoire complète avec un début, un milieu et une fin. Donc, inutile d'attendre trois cent tomes pour savoir comment cela va se terminer. 
N.B : J'ignore si j'ai hérité d'un exemplaire défectueux mais j'ai trouvé  à deux ou trois reprises, des phrases qui n'avaient aucun sens soit parce qu'il manquait un verbe soit que les mots n'étaient pas à la bonne place.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mille visages 30/09/2006 08:58

Je vais eesayer de la trouver.Merci

ChimÚre 29/09/2006 22:46

Je crois que l'hommage est voulu et tiens essayes leur anthologie Fiction qui regroupent des nouvelles, des articles des entretiens, sf et fantasy.  :)

Mille visages 29/09/2006 20:47

Bonsoir.Cela s'invente pas un nom pareil pour une maison d'édition.Il serait content P.K.Dick!!!

ChimÚre 28/09/2006 07:59

Faut pas exagérer non plus, c'est pas pour deux malheureuses phrases sur quatre cents pages un peu bizarres que le livre est incompréhensible. En plus j'aime le design de ces livres, ils sont souvent très beau et à un prix abordable en fait.
 

Cuné 28/09/2006 06:55

Ah tiens je me disais que je ne connaissais pas cette maison d'édition, Les moutons électriques, mais si c'est bourré (enfin s'il y a) des phrases incompréhensibles... ca me fait penser à L'enfer du rêve de Graham Joyce où des inversions de prénoms donnaient des situations surréalistes.. Moi quand je tombe sur des trucs comme ça, je perds le fil, je m'énerve toute seule.Sinon c'est quand même tentant, et le fait que ce soit dans la malle des favoris aussi.Tu as fini l'Ayksay !! Mince, j'aimais bien les extraits journaliers... Mais bon, Roxane le remplace, c'est pas mal aussi... Me plaisent, tes lectures !! ;o)))