Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

26 octobre 2006 4 26 /10 /octobre /2006 00:03
MEMOIRES D'HADRIEN
de Marguerite YOURCENAR
ed Gallimard/303p 
L'empereur Hadrien au soir de son existence fait le bilan de celle-ci adresse à son successeur désigné son autobiographie et se cherche une sagesse pour accepter sa mort prochaine. Un beau portrait de l'intérieur d'un homme d'état, amoureux des arts (de la Grèce en particulier), de la philosophie et de la paix, diplomate plutôt que guerrier mais sachant prendre les armes lorsqu'il le faut, un peu mystique à ses heures. Marguerite Yourcenar a une écriture magique qui transforme cette confession d'un mourant en un magnifique voyage au coeur de la complexité humaine. Un récit à la première personne, simple, émouvant, ce n'est pas une icône qui s'adresse à nous mais un être humain. "Un instant encore, regardons ensemble les rives familières les objets que sans doute nous ne reverrons plus...Tâchons d'entrer dans la mort les yeux ouverts...." (extrait) A lire assurément.
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Un ouvrage que j'avais trouvé un peu complexe de par son style et ses reflexions philosophiques, mais pourtant plein de charme, très humain au fond.
Répondre
A
Un magnifique roman, en effet... Merci d'en avoir parlé.Au plaisir de te relire
Répondre
M
Très beau souvenir que ce livre, qui est sur ma liste "à relire un jour" (quand je serai venue à bout de mon interminable PAL ainsi que de toutes les envies de lecture qui figurent sur ma LAL, donc quand je serai bien vieille, quoi !). Je l'ai commencé une première fois, trop jeune, après avoir lu et relu l'Oeuvre au Noir, un autre Yourcenar que je recommande très chaudement, et j'ai arrêté au bout de 70 pages. Ce n'était pas le bon moment, mais je savais que ce moment viendrait un jour. Et quelques années plus tard, la rencontre a eu lieu. C'était merveilleux.
Répondre
M
Très beau souvenir que ce livre, qui est sur ma liste "à relire un jour" (quand je serai venue à bout de mon interminable PAL ainsi que de toutes les envies de lecture qui figurent sur ma LAL, donc quand je serai bien vieille, quoi !). Je l'ai commencé une première fois, trop jeune, après avoir lu et relu l'Oeuvre au Noir, un autre Yourcenar que je recommande très chaudement, et j'ai arrêté au bout de 70 pages. Ce n'était pas le bon moment, mais je savais que ce moment viendrait un jour. Et quelques années plus tard, la rencontre a eu lieu. C'était merveilleux.
Répondre
T
Pour compenser, je veux tout de même dire que tes serpents sont les plus sympas du monde :-)
Répondre