Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 00:07
LES COURS PARTICULIERS
DU PROFESSEUR TADANO
de Yasutaka TSUTSUI
Ed Stock/353p
Trad (japonais) : Jeanne Cotinet et Tadahiro Oku
 
Le professeur Tadano enseigne la littérature comparée à l'université de Meiseda. Il est aussi auteur de romans sous un pseudonyme. Un jour, il apprend qu'il est lauréat d'un prestigieux prix littéraire et c'est le début de la panique. Car il est extrêmement mal vu pour un professeur d'université d'être aussi auteur de romans et c'est la fin de sa carrière si cela se sait.
 
Le quatrième de couverture parle d'une désopilante satire des milieux universitaires japonais ou les inénarrables aventures d'un professeur loufoque et il faut bien le reconnaître j'ai vraiment ri de bon coeur. A la lecture de ce roman, on apprend beaucoup de choses sur les universités au japon (avec beaucoup de notes de bas de page), et notamment que les pires manoeuvres politiques en période d'élection ne sont rien du tout à côté de ce qui se passe dans leurs murs et puis j'ai pris des cours très intéressants sur le post structuralisme ou l'herméneutique, oui de vrais cours enfin à la méthode Tadano c'est à dire plutôt décoiffants. Enfin, j'ai adoré suivre ce pauvre professeur tentant d'éviter le naufrage universitaire en préservant coûte que coûte son anonymat d'auteur (il n'y parviendra pas de toute façon). A côté de ça, on apprend comment obtenir une promotion ou la perdre, chanter dans un bar à karaoké en compagnie d'éminents professeurs et maîtres de conférence, survivre à une réunion de travail, et se sortir des griffes d'une horde de journalistes. Le remède idéal à la morosité. Oh et méfiez-vous, si quelqu'un vous approche avec un sac de sable jaune dans les mains, fuyez vite !
 
Comme chacun sait, un cours d'université commence avec 12 minutes de retard et se termine 12 minutes avant l'heure. Quiconque ne respecterait pas cette règle coutumière ne saurait passer pour un professeur digne de ce nom auprès des étudiants. C'est la raison pour laquelle, comme les autres, Tadano termina avec exactement douze minutes d'avance son cours de littérature comparée. Il quitta la salle 726 bâtiment 49, et sortit dans le couloir. C'était son premier cours d'un nouveau semestre mais bien entendu Tadano s'était contenté de reprendre ses anciennes notes, vieilles de cinq ans et remontant à l'époque où il n'était que maître de conférences (extrait)
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ChimÚre 29/10/2006 07:19

Techniquement parlant une pal est faite pour s'effondrer sous son propre poids voire carrément imploser. C'est un détail qui mériterait un développement scientifique mais les fonds octroyés pour la recherche dans ce pays ne sont pas suffisants.
Thom, ben oui le coffre et la malle se remplissent bien et c'est pas plus mal. :=)

yue yin 28/10/2006 22:38

encore un livre japonais...miam ! Je suis comme cathulu, je m'inquiète à l'idée d'un éboulement de ma pile, je songe d'ailleurs à la prendre en photo, histoire d'immortaliser...

Thom 28/10/2006 12:38

C'est vrai que le Coffre aux trésors et la Malle des favoris explosent cet an-ci...

cathulu 28/10/2006 06:50

Ma Pal va s'effondrer, ma Pal va s'effondrer ...mais tant mieux ! :)