Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

29 octobre 2006 7 29 /10 /octobre /2006 07:01
MAIS POURQUOI UN BLOG ?
 
Récemment, Thom dans une de ses chroniques s’interrogeait sur quelles raisons il avait de s'occuper d'un blog.
 
Et moi, qu’est ce que j’ai comme raison valable ou non à avoir un blog et fréquenter des forums littéraires ? Est-ce que j’ai une vie en dehors du net ? Dois-je compter dans le temps de ces activités, le temps que je peux passer en bibliothèque pour chercher des lectures intéressantes qui seront fatalement retransmises à l’attention de mes lecteurs virtuels ? Et aussi faut-il prendre en compte le temps passé à lire, réfléchir à mes mises en forme de mes articles, faire joujou avec photofiltre, logiciel qui n’a jamais autant fonctionné que depuis que je me suis mise en vitrine ? Et quelle image de moi est ce que tout cela renvoie ? Est-ce que je le fais pour la célébrité et la gloire ?
 
Certes, c’est flatteur pour mon ego mais je n’ai jamais eu l’idée ou la prétention de croire à une quelconque gloire même éphémère en entrant dans la blogosphère. J’y vois plutôt une forme d’expérience bonne ou mauvaise dont on peut tirer parti.
 
Et là je vais faire une méga digression (mais que voulez-vous, le nano approche et il faut bien que je m’entraîne à délayer la sauce pour atteindre mon nombre de mots requis) Il n’y a pas si longtemps, j’ai évoqué avec Cuné pendant une conversation msnienne, une expérience professionnelle qui avait été un vrai calvaire. Je me suis retrouvée dans une situation pénible et épuisante moralement et physiquement. Vous pouvez douter du harcèlement moral dans le milieu du travail moi non. Je crois n’avoir jamais été aussi proche de l’envie d’en finir que pendant cette période là. Zidane merci, (aïe, je viens d’être contaminée par la secte thomique), je n’avais pas signé pour un C.D.I comme cela m’avait été proposé au départ. J’ai tenu le temps de mon contrat et j’ai quitté mon poste avec une joie non dissimulée. Mais cette pénible épreuve m’a été utile et j’en ai retiré quelques points positifs :
 
1/ Ce n’est pas parce que tu rames à trouver du travail même en C.D.D que tu dois accepter n’importe quoi et mieux vaut savoir refuser une offre qui te paraît non conforme à ce que tu es en droit d’attendre plutôt que de t’enliser dans une possible dépression après apposition de ta signature sur le contrat.
2/ Tous les postes que j’ai occupé suite à cette expérience ont été des havres de paix et de sérénité même dans les périodes les plus stressantes, même en travaillant de 14h00 à 22h00 (enfin 23h00 parfois) pour revenir à 7h00 du matin certains samedi. 
 
A l’époque je ne connaissais rien à internet et je n’imaginais même pas qu’un jour je pourrai me retrouver à devenir membre d’un forum ou même avoir un blog mais avec un peu de recul je crois que cela aurait été un excellent dérivatif à mes problèmes, un moyen de ne pas rester enfermée dans ma déprime (je vous rassure, la mauvaise passe est bien terminée et je n’ai jamais sombré dans la vraie dépression). C’est venu plus tard, quand ma situation professionnelle s’est stabilisée avec un emploi stable et une bonne ambiance de travail.
 
Quel besoin en avais-je ? Et bien aucun sur l’instant. Lorsque je me suis décidée à appuyer sur le bouton vous enregistrer comme participante sur le forum des rats c’était une impulsion, une forme de curiosité, un coup d’audace pour la grande timide que je suis toujours, comme le jour où j’ai décidé d’entrer dans un club de théâtre vers mes douze ans à la stupéfaction de ma maman qui n’a pas compris comment sa fille angoissée à l’idée de s’exprimer en classe pouvait envisager sereinement de monter sur les planches (j’ai fait pire quand à 14 ans, j’ai voulu partir avec un groupe pour un voyage en Grèce, ma mère a dû frôler la crise cardiaque). Mais je n’ai jamais regretté de l’avoir fait, parce que et là je reviens sur mon idée du positif  (vous voyez qu'elle sert à quelque chose ma digression) à retenir des expériences même les plus virtuelles, j’ai eu la chance de faire la connaissance de gens intéressants avec qui on peut parler livres ou s’offrir un petit délire de jasette de temps en temps (snif adieu jasette, y a plus maintenant que msn a fermé les chats). Certes ce sont des rencontres virtuelles mais j’ai aussi la possibilité d’avoir de vraies rencontres avec une rate vivant dans la même ville que moi et qui est aussi sympathique dans la vraie vie que sur le net et avec qui j’ai quelques affinités. On aime à se retrouver pour une manifestation culturelle et ensuite aller bavarder autour d’un thé.
 
 Parce qu’autour de moi, dans ma famille, mon entourage professionnel, mes amis, on ne lit pas ou très peu, mes centres d’intérêts ne parlent à personne. Je ne vous raconte pas la tête d’incompréhension totale de ma famille quand je parle archéologie ou mythologie comparée. Non que je sois super calée dans ces domaines, mais je trouve ces sujets passionnants à connaître, eux et quelques autres du reste. Et parfois, on se sent un peu isolée à parler dans le désert et on a l’impression que l’on n’intéresse personne. Même une communauté virtuelle vaut toujours mieux que rien n’est ce pas ? 
 
Bien sûr, forum et blog sont différents. Dans un forum, sauf si vous en êtes l’instigateur, vous ne contrôlez rien, il faut vous insérer dans les règles de communication pratiquées par les membres, vous êtes aussi un peu noyé dans la masse. Difficile de se faire une place, mais on peut y arriver. Les échanges sont plus vifs, plus dynamiques avec parfois quelques batailles rangées sanglantes qui peuvent faire pas mal de dégâts et dans l’ensemble, c’est plutôt stimulant.
 
Alors pourquoi un blog ? Parce que le blog même sans le côté journal intime c’est personnel. C’est vous qui êtes aux commandes. Vous avez le rôle principal. Mais vous êtes aussi metteur en scène de votre propre pièce et cela peut être gratifiant de construire quelque chose même quelque chose d’aussi peu tangible. D’autant que là, ce sont vos idées de mise en forme, vos envies à vous qui sont sur le devant de la scène, difficile de faire passer cela sur un format déjà existant comme le forum. Quand on n’est pas douée pour certaines activités manuelles pourquoi ne pas mettre sa créativité à l’œuvre sur un support qui n’exige rien d’autre qu’un peu d’imagination et quelques arrachages de cheveux pour tenter de comprendre comment on peut faire ça et centrer ce machin et rajouter une image là, et trouver un sujet intéressant pour le lendemain. Parce que mine de rien, là personnellement, j’en suis à m’intéresser à des mises en page plus sophistiquées et donc à me pencher sur des trucs très très techniques qui pour une handicapée de la technologie comme moi ne sont pas évidents du tout. Mais je viendrai à bout de ce défi personnel.
 
Est-ce que j’en retire autre chose que la satisfaction personnelle d’avoir intégré de nouvelles connaissances ? En un sens oui, parce que cette expérience informatique personnelle, elle m’est bien utile dans mon travail de tous les jours de plus en plus informatisé. Je suis moins paniquée quand il s’agit d’utiliser un nouveau matériel ou logiciel et contrairement à mes collègues qui en sont encore au stade du « comment je peux faire pour mettre en couleur cette partie de texte (et je vous jure que c’est véridique), et sans être une experte, je sais me dépatouiller toute seule pour trouver une solution à un problème ou du moins faire tout ce qui est techniquement possible avant d’appeler les secours. Et professionnellement parlant, c’est une bonne chose que d’être considérée comme capable de vous adapter aux nouvelles technologies. Et oui, retirer du positif de toute expérience on revient à l’idée de base. 
 
Bien sûr, je ne me suis pas lancée dans la création d’un blog dans ce but là. A l’origine, le défi était de dépasser les trois mois d’espérance de vie d’un blog et sept mois plus tard, le défi est gagné et il y a surtout l’envie ou le besoin de se créer un monde à soi, de voir si on est capable d’attirer un minimum d’intérêt de parfaits inconnus sans chercher forcément à devenir une « star » de la blogosphère, je n’ai pas cette prétention et puis c’est une idée ridicule à mon sens. 
 
Mais serai-je capable de m’en passer ? J’ai fait l’expérience cet été, de laisser mon jouet en friche pendant quelques semaines et ma foi, j’ai bien supporté le sevrage dans l’ensemble, probablement parce que je savais que ce serait du temporaire. Un jour peut-être que j’aurai fait le tour de la question et qu’il sera temps d’arrêter la machine sans regret ni remord pour me lancer dans d’autres aventures. D’ici là, vous n’avez pas fini de devoir me supporter.
Ils répondent à leur manière

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Florinette 02/11/2006 12:52

Merci beaucoup Chimères

yueyin 30/10/2006 19:06

Merci pour ton article Chimère, moi aussi le billet de thom m'a donné à réfléchir mais tout est resté dans ma tête... Une chose est sûre fréquenter des blogs, ça porte à réfléchir sur pas mal de sujets et c'est une des choses qui m'attire. Le partage, la réflexion sur de nouveau sujets, les rencontres aussi avec des gens qui ont plus ou moins les mêmes centres d'intérêt. Comme toi, je ne vis pas dans un milieu ou la lecture est un bon sujet de conversation donc je lis, j'engrange mais je reste souvent sur ma faim faute de pouvoir partager mes enthousiasmes ou  mes interrogations... ce sont les blogs qui  m'apporte ça pour la première fois depuis longtemps... je ne sais si je franchirai le fameux seuil des 3 mois dont tu parles mais quoiqu'il en soit j'aurais vécu une expérience passionnante et je continuerai à te rendre visite régulièrement...

sylire 30/10/2006 15:14

Merci pour ta réponse,  je lirai avec plaisir ta prochaine chronique.

Thom 30/10/2006 13:57

Je te confirme pour l'avoir expérimenté que ce type d'article est idéal pour faire exploser les coms :-)
(comme quoi des fois on se torture pour trouver des sujets d'articles pour son blog, alors que le sujet est là, devant nous :))

Jo Ann 29/10/2006 21:21

Encore deux jours, et ça sera au tour du plus long! :P