Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 02:44
L’HOMME SANS PASSE de Robert CRAIS
Ed Belfond/390p
Trad : Hubert Tézenas
 
Le détective Elvis Cole est appelé sur les lieux d’un crime par la police. La victime, un homme qu’il n’a jamais vu, a prononcé son nom avant de mourir et a laissé entendre qu’il était son père qu’il n’a jamais connu.
 
Un bon polar bien ficelé sans faux pas avec une intrigue solide et qui se lit facilement sans heurt. Rien de bien extraordinaire non plus. Juste une lecture agréable idéale pour les vacances sur une plage en été. C’est dommage que l’histoire reste en surface sans chercher à approfondir les personnages surtout celui du détective Cole. A un moment donné j’y ai cru du reste lorsque sa jeunesse est brièvement évoquée. Je me suis dis que cela aurait fait un roman un cran au-dessus de ce que j’étais en train de lire si l’auteur avait disons développé plus avant cette histoire de jeune garçon faisant fugue sur fugue à la recherche d’un père qu’il croit être un artiste de cirque. Mais ce n’est pas le cas. L’homme sans passé est un polar sans prétention, de lecture agréable et reposante. Ce n’est déjà pas si mal.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elfe 25/01/2007 09:54

Oui, j'avais ressenti la même chose pour l'homme sans passé. Un bon petit polar, bien agréable!!

ChimÚre 23/01/2007 22:33

Effectivement, à condition de ne pas trop en attendre, ce type de roman est une lecture sympa.

Cuné 22/01/2007 17:02

Du même auteur, j'ai lu Le dernier détective et Meurtre à la sauce cajun, j'avais bien aimé. Je n'en ai pas un grand souvenir en même temps, mais comme tu dis, parfois juste agréable c'est pas si mal !