Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 08:27
MON NOM EST ROUGE d’Orhan PAMUK
Ed Gallimard/568p
Trad (turc) : Gilles Authier
 
Hiver 1591 à Istanbul, un homme est assassiné et jeté au fond d’un puits. A partir de là commence une longue histoire où découvrir l’assassin n’est peut-être pas le plus important.
 
Des images, des couleurs, des personnages, l’art, la confrontation orient occident sur la conception de la peinture, l’amour, la politique, l’intrigue policière tout est présent dans ce roman dont le système narratif très surprenant nous balade dans l’Istanbul du 16ème siècle et le moment charnière de son histoire où l’art de la représentation picturale va disparaître sous la pression religieuse. Un livre d’une richesse prodigieuse dans le contenu et le propos. C’est passionnant de bout en bout, même quand le voile sur le mystérieux assassin est levé car il se révèle alors plus complexe qu’on ne le pensait. Voilà un grand livre qui vous emmène loin très loin dans votre imaginaire. Chaque chapitre est une enluminure qui illustre un aspect du récit. A découvrir pour rêver, s’instruire et partir à la découverte de cet art perdu qu’était la peinture figurative orientale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 15/06/2012 07:50


C'est bien ce que je me disais et bonne journée également. 

dasola 14/06/2012 17:45


Rebonjour, un roman un peu difficile à lire mais très très bien. Pahmuk a bien mérité son prix Nobel. Bonne fin d'après-midi.

dasola 14/03/2011 18:07



Bonsoir Chimère, lu au moment de sa parution: un peu ardu (tant le style que l'histoire) mais passionnant. Pamuk a bien mérité son prix Nobel. Bonne soirée.



yueyin 26/04/2007 22:34

Je l'avais déjà noté chez incold, je souligne... décidément il m'attire ce bouquin...

ChimÚre 26/04/2007 22:04

Compliqué ? Je ne pense pas, disons que le parti pris narratif surprend un peu au début mais une fois qu'on a compris comment le récit est construit ça va tout seul.