Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 02:54
LE DERNIER CHASSEUR DE SORCIERES de James MORROW
Ed Au Diable vauvert/686p
Trad : Philippe Rouard
 
 
En Angleterre en 1688, Jennet la fille d’un chasseur de sorcière est éduquée par sa tante Isobel grande admiratrice de Newton et de la science. Mais elle est accusée de sorcellerie et meurt sur le bûcher malgré tous les efforts de sa nièce pour la sauver. Dès lors, Jennet n’aura qu’une obsession : l’abolition de la loi contre la sorcellerie en démontrant qu’elle n’existe pas…
 
Formidable récit où l’on se sent presque intelligent à suivre les recherches scientifiques de l’héroïne pour maîtriser la pensée newtonienne et l’appliquer aux soit disants phénomènes surnaturels. On y croise Newton, Benjamin Franklin, Montesquieu, tous ces grands esprits qui tentent de repousser l’obscurantisme et faire triompher la raison et la science. Un brin d’humour dans les dialogues entre les personnages et certaines situations dignes des meilleurs romans d’aventure avec ses passages obligés comme les naufrages, les îles désertes avec forcément un trésor de pirate enterré quelque part. Le procédé narratif est très ingénieux puisque c’est un livre qui nous raconte l’histoire de Jennet : Philosophiae naturalis principia mathematica ou Principes de mathématiques de philosophie naturelle, lequel est très fier de son papa Isaac Newton car oui, les livres ont une personnalité et ont des choses à raconter sur leur créateur et leurs lecteurs. Voici donc l’histoire des balbutiements de la science qui redéfinit le monde et la place de l’homme dans celui-ci en rejetant la superstition et les croyances qui ont conduit des milliers d’individus au bûcher. Pas la plus petite trace de surnaturel ou de magie dans ce récit. La magie elle est présente dans la manière qu’à l’auteur de décrire la vie de son héroïne et ses grands travaux scientifiques. Un roman bien maîtrisé qui se lit avec une grande facilité et beaucoup d’intérêt et qui m’a donné envie de lire les autres titres de James Morrow. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Beloved 28/04/2007 14:54

Je l'avais repéré celui-là en librairie et ton avis me donne très envie de le lire.

ChimÚre 27/04/2007 22:09

Mais de rien Yueyin, de rien
La tentation à petit prix c'est toujours bien Pascal.

Pascal 27/04/2007 19:58

Rhalàlà ! Que de tentations! mais comme c'est en 10/18 c'est à petit prix donc je me laisserais bien séduire par ce titre.

yueyin 26/04/2007 22:25

chouette, un nouveau 1018 fait pour moi semble-t-il... merci Chimère !

ChimÚre 26/04/2007 22:06

Ah ben Laurence, des longueurs, non j'ai pas vu mais en même temps j'étais tellement dans le récit.
Caroline, je ne crois pas que tu y trouvera du surnaturel là dedans mais c'est passionnant quand même.
Gambadou, note prend note.