Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 00:00

 

carpedemonlargeCARPE DEMON de Julie KENNER

Ed Jove Books New Youk

Pages : 249

Version originale : anglais

Format livre numérique

Genre : urban fantasy

 

 

 

 

Kate ne se distingue pas des autres mères au foyer de la petite ville de San Diablo en Californie. Mais bien avant cette vie idyllique, elle était une chasseuse de démons surentraînée qui menait la lutte contre les forces du mal : démons, vampires etc… Elle a fini par prendre sa retraite, s’est mariée une première fois, est devenue veuve et s’est remariée. Elle a en charge une adolescente de 14 ans et un petit bambin de 2 ans plus un mari qui a des ambitions politiques. C’est donc une mère au foyer active et débordée qui se fait brutalement attaquée par un démon en pleine préparation d’un dîner d’affaire pour son mari. La voilà donc obligée de reprendre du service tout en veillant à ce que sa famille et son entourage ignorent tout de ses activités.

 

Une Buffy qui aurait mis sa carrière de Tueuse de vampires de côté pour s’occuper de sa petite famille contrainte de retourner au front, voilà quelque chose d’alléchant. Le parallèle entre les deux héroïnes se fait tout naturellement dans la mesure où chacune d’entre elles a un observateur pour Buffy et un alimentatore pour Kate qui ont les mêmes fonctions. J’ai un peu déchanté par la suite.

 

Là où ça coince, c’est qu’il ait fallu 17 chapitres sur 19 à Kate pour comprendre le fin mot de l’histoire là où au bout de 10 chapitres je savais déjà tout. D’où l’ennui qui m’a pris par la suite. Je suis allée jusqu’au bout en espérant que je me faisais des idées et que la solution n’était pas si simple mais en fait si ! 

 

Les petits trucs sympathiques et rigolos parce quand même il y en a, c’est le fait qu’une ville qui s’appelle San Diablo soit totalement dépourvue de démons (du moins le croyait on), Laura autre mère au foyer et amie de Kate qui découvre le monde surnaturel, ou le délirant Eddie, un grand père ancien chasseur plus ou moins atteint de démence.

 

Mais cela ne me poussera pas à tenter les autres titres de la série quand même. Une petite lecture sympathique et un récit qui aurait pu être un peu moins convenu.

 

note251.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires