Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 08:18

On-n-a-pas-toujours-du-caviar.jpgON N'A PAS TOUJOURS DU CAVIAR de Johannes Mario SIMMEL
Ed Pavillon poche (Robert Laffont)
Pages : 665
Trad (allemand) : Paul Lavigne
Format poche
Genre : littérature allemande

En mai 1939, Thomas Lieven d'origine allemande, plus jeune banquier de la City de Londres se rend à Berlin comme prévu pour affaires. Il est loin de se douter qu'à partir de cet instant sa vie entière va en être bouleversée. Car en moins de quatre vingt seize heures, il va être recruté par les services secrets allemands, puis anglais, puis français après son expulsion d'Angleterre. Persuadé que le monde est fou, Thomas Lieven va commencer sa nouvelle vie d'espion malgré lui (il travaillera pour quasiment tous les camps plus ou moins contre son gré), d'escroc et voleur génial. Il jonglera avec des dizaines de fausses identités, se retrouvera condamné à mort à plusieurs reprises et s'en sortira toujours sain et sauf. Et alors qu'il envisage le dernier coup de sa carrière, c'est le FBI qui le recrute en pleine guerre froide pour faire la chasse à l'espion russe. C'est d'ailleurs à partir de là que commence le roman.

J'avais découvert Johannes Mario Simmel justement avec ce titre On n'a pas toujours du caviar mettant un scène un personnage entre James Bond pour le côté séducteur, grande classe et espionnage et Arsène Lupin pour le côté combines, déguisements, fausses identités , arnaques de haut vol. Le petit plus c'est que Thomas Lieven est un fin cordon bleu et qu'il mijote ses meilleurs coups dans une cuisine en mitonnant quelques bons petits plats dont l'auteur sème les recettes savoureuses entre deux péripéties. Voilà un livre qui convient à merveille pour le challenge A lire et à manger de Chiffonnette. En plus c'est drôle, trépidant et pas ennuyeux du tout. On suit avec plaisir et jubilation toutes les aventures de ce héros hors normes et décidément plein de charmes. Même en relecture, le charme n'est pas rompue. Cette réédition de ce petit bijou vaut donc qu'on s'y attarde. Bon la couverture n'a que peu de rapport avec le sujet du roman je trouve mais ce n'est pas le plus important. De l'humour, de l'aventure avec un grand A, des personnages excentriques, des retournements de situation comme on n'ose plus en faire, bref réjouissant du début à la fin.

 

note451.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Je découvre aujourd'hui votre blog, je tiens à vous féliciter, les articles sont bien écrits, pétillants, et is donnent envie de lire. Vivement les vacances et la chaise longue ! C'est formidable
de faire ainsi partager sans façon votre passion. Merci.Martine Montebello


Répondre
Y

Etonnant !!! et appétissant au possible... commetn résister ?


Répondre
C

On se le demande


C

Celui-ci m'a déjà été recommandé et il est de plus en plus appétissant!! Qu'est-ce que tu vas nous cuisiner de bon? :-)


Répondre
C

Rien je ne sais pas faire la cuisine mais je goûterai bien par contre