Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 03:26

four and twenty blackbirdsFOUR AND TWENTY BLACKBIRDS de Cherry PRIEST

Ed Tor

Pages : 285

Version originale : anglais

Grand format

Genre : fantastique

 

 

Eden Moore les a toujours vus. Depuis sa naissance, les fantômes de trois femmes veillent sur elle et la protègent. Vivant avec sa tante la soeur de sa défunte mère et son oncle, Eden grandit en se posant mille questions sur ses parents biologiques et sur sa famille. Elle se lance donc dans une enquête sur les secrets familiaux et ceux de sa naissance. Elle est également menacé de mort depuis des années par un homme persuadé qu'elle est la réincarnation d'Avery son arrière grand père un métis vaguement sorcier mais cet assassin n'est rien face à la terrible malédiction qui frappe sa famille et pourrait lui être fatale.

 

Une histoire familiale particulièrement tordue, des secrets tout aussi tordus, et je ne vous parle pas de l'horrible « tatie » alias Tante Eliza, une toquée de première dans le genre fanatique psychopathe. Cela dit le cas du sorcier Avery est pas mal non plus. Au cours de la lecture, j'ai souvent pensé à Anne Rice et sa série sur les sorcières Mayfair. Il y a un peu de ça dans ce roman qui a deux suites à son actif et que je lirai volontiers. Une malédiction qui plane depuis des siècles, des fantômes, un ordre religieux (qui rappelle un peu le Talamasca) qui fait des recherches sur un culte auquel serait mêler le fameux Avery, même la mère internée dans un centre pour adolescents perturbés et enceinte, ainsi que l'ambiance assez lourde et glauque tout rappelle un peu la saga Mayfair. Cela dit, le récit reste prenant et difficile à lâcher. Aucune difficulté particulière à la lecture en v.o, ce qui est plutôt agréable.

 

note41.jpg

 

 

 

 

 

Et hop dans le panier

 

LireEnVo.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y


Sympa, j'ai les sorcières de mayfait dans ma pal grace à karine, il faudrait que je me décide à les lire :-)


 



Répondre
C


Quelle impatience ! 



Répondre
K


Si tu dis que ça rappelle la saga des sorcières, il me le faut, ce livre.  Genre, bientôt!



Répondre
J


Ta référence aux sorcières Mayfair m'a totalement convaincue :)



Répondre
C


C'est l'impression que j'ai eu en le lisant, mais cela reste une impression, C'est quand même une bonne histoire.