Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 15:19

LES ANGES DES TENEBRES d'Anne PERRY
Ed 10/18
Pages :
Trad (anglais)
Format poche
Coll : Grands Détectives
Genre : polar historique

1916, Joseph Reavley blessé est en convalescence à St Giles dans la maison familiale où sa soeur Hanna a aménager avec sa famille. Mais alors qu'il se remet doucement, un meurtre est commis. Un scientifique travaillant sur un projet qui pourrait donner l'avantage à la Marine britanique et peut-être changer le cours de la guerre est tué d'un coup de fourche dans son jardin. Joseph doit mener l'enquête. Pendant ce temps Matthiew l'autre frère Reavley traque toujours le Pacificateur instigateur du meurtre dde leurs parents

Troisième volet de la saga familiale des Reavley pendant la première guerre mondiale avec en fil rouge la traque dun traitre meurtrier de leurs parents, par les deux frères et leur plus jeune soeur Juditth et à chaque tome un crime est à résoudre.

On quitte les tranchées dans ce récit avec cependant une petite incursion dans une bataille maritime vers la fin, avec cette fois-ci le quotidien de ceux qui sont restés les femmes, les enfants notamment qui est plus mis en avant dans la personne d'Hanna, la soeur aînée, épouse et mère plutôt traditionnelle qui a bien du mal à s'adapter aux changements qui bouleversent son petit monde. L'arrivée des femmes dans certains domaines professionnels pour pallier à l'absence des hommes est une chose qui la trouble profondémen par exemple.

C'est aussi l'occasion de parler du fossé d'incompréhension qui sépare ceux qui connaissent l'horreur des combats et qui ne parviennent pas à trouver les mots pour décrire ce qu'ils ont vécu de ceux qui n'ayant rien vécu de semblable ne pourraient de toute façon pas les comprendre. On suit les hésitations de Joseph à retourner au front ou rester en tant que pasteur dans son village comme il en aurait le droit. Pendant ce temps Matthiew lui est en train de jouer un jeu dangereux avec une séduisante agent double, irlandaise détestant l'Angleterre.

Quant à l'intrigue criminelle, j'ai compris qui était l'assassin seulement quand Joseph a commencé à tout comprendre, donc on peut dire que c'est une réussite. Le mobille est plutôt bien vu. On alterne un suspens stressant entre la résolution de l'énigme et la conclusion de la bataille navale meurtrière dans laquelle sont engagés Matthiew et Archie le mari d'Hanna, ce qui oblige à tourner les pages pour savoir.

Il rme reste deux tomes à lire pour conclure cette série plutôt réussie dans son thème et son contexte historique. 
note41.jpg

 

 

 

 

 

Les premiers tomes de la séries

 

Les-tranchees-de-la-haine.jpgLES TRANCHEES DE LA HAINE d'Anne PERRY

Ed 10/18

Pages : 414

Trad (anglais) : Luc Baranger

Format poche

Genre : policier

 

1917, le major Northrup détestés par beaucoup pour son incompétence et ses ordres absurdes ayant conduit à la mort inutile ou à la mutilation de soldats est retrouvé mort. Mais il s'agit d'une mort suspecte. Douze hommes sont arrêtés soupçonnés de son meurtre. Le capitaine et aumonier Joseph Reavley va devoir manoeuvrer pour retrouver le vrai coupable. La situation est d'autant plus compliqué que sa soeur Judith ambulancière a aidé à l'évasion des accusés. Pendant ce temps à Londres Mathiew est sur la piste d'un complot politique qui pourrait mener au Pacificateur l'assassin des leurs parents.

 

Un quatrième tome très dense dans lequel l'identité du coupable est somme toute moins importante que la mise en échec d'une subtile manoeuvre visant à mener les troupes anglaises à une mutinerie massive et donc à faire perdre la guerre. Les frères Reavley et leur soeur Judith en sont bien conscients. Le récit donne l'occasion de tourner les pages encore et encore jusqu'à un final où la tension est à son comble et où tout repose sur la force de persuasion de la plaidoirie de Joseph Reavley improvisé avocat de la défense dans un procès militaire dont il ne part pas gagnant à la base, loin de là. Encore un tome et j'espère que je saurai enfin qui est le grand manipulateur dans l'ombre et ce serait atroce qu'il ne soit jamais démasqué. Mais en attendant, celui-ci est passionnant à lire tant pour le côté descriptif de la boucherie que fut cette guerre que pour l'intrigue. Le personnage de Joseph prend encore de l'ampleur et devient le pilier central de la saga Reavley. Vivement la conclusion donc.

 

note41.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Allie 27/10/2010 14:45



C'est une série que je veux lire depuis un bon moment. Tes commentaires me donnent encore plus envie de m'y plonger!



Chimère 28/10/2010 07:50



En rège générale Anne Perry fait des séries passionnantes à suivre et celle ci ne fait que cinq tomes par rapports aux trouzaines des autres