Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 00:00

 

 

le-cheval-soleil.jpgLE CHEVAL SOLEIL de Steinnun SIGURDARDÓTTIR

Ed 10/18

Pages :

Trad (islandais) : Catherine Eyjolfsson

Format poche

Genre : littérature islandaise

Prix Chimérique


 

Je pensais me passer de prix chimérique cette année, mais je viens de trouver mon petit bijou scandinave personnel qui va m'accompagner encore longtemps dans ma vie de lectrice.


Ce fut ma naissance qui entraîna la dissolution de l'orchestre de mandolines de Reykjavik.(extrait).

 

Rien de tel que cette première phrase pour éveiller la curiosité, et pour savoir que l'on est entre de bonnes mains et que la suite va être un vrai plaisir. L'histoire par contre, n'est pas franchement guillerette et les amateurs de fin heureuse seront forcément déçus.

 

Lilla raconte dans le désordre, du passé au présent, elle fait le compte de sa vie pas bien enthousiasmante à la faveur de ses retrouvailles avec celui qui aura été son plus grand amour. Elle voit cette rencontre comme une seconde chance pour enfin connaître le bonheur mais le destin est parfois très capricieux.

 

Récit élliptique, et livré en puzzle chroniologique, petit à petit se devine les événements de l'enfance avec des parents plus occupés à prendre soin des enfants malades des autres que des leurs en bonne santé et qui n'ont donc pas besoin d'eux, un mariage de raison plutôt que d'amour, le choix d'être infirmière en soins palliatifs,  la parenthèse enchantée du grand amour et l'espoir d'une seconde naissance et d'une seconde vie plus sereine. Je n'ai pas lâché une seule fois ce court roman, j'ai pleuré comme une madeleine à la lecture de ce dernier coup du sort qui amènera les merveilleuses et déchirantes dernières pages. Alors certes, on sourit peu, mais parfois dans la vie terne et grisâtre de Lilla on entrevoit de merveilleuses trouées lumineuses qui touche au coeur.

 

note51.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 15/06/2012 07:49


Tu as bien de la chance Dasola, j'ai vraiment beaucoup aimé le livre et te souhaite la même chose. 

dasola 14/06/2012 17:40


Bonjour Chimère, j'ai eu l'occasion d'avoir une dédicace de cet écrivain l'année dernière lors du salon du livre, Elle parle un peu le français et c'est une personne qui semble sympathique. Je
compte bien lire ce roman. Bonne après-midi.

Chimère 01/06/2011 19:23



Oui un texte poétique mais pas forcément drôle, j'ai beaucoup aimé



yueyin 01/06/2011 07:51



aaaaaaaahhhh un prix chimérique !!! et islandais encore ! il me le faut :-)