Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 06:23

la-forme-de-l-eau.jpgLA FORME DE L'EAU d'Andrea CAMILLERI

Ed Pocket

Pages : 251

Trad (italien) : Serge Quadruppani/Maruzza Loria

Format poche

Genre : policier

 

A Vigata En Sicile, le « Bercail » haut lieu de rendez-vous de la prostitution et des couples en mal de sensations fortes, un homme est retrouvé mort. Il s'agit de Luparello, un parrain politique local. Le commissaire Montalbano, prend l'affaire en main mais, celle-ci devient un véritable sac de noeuds...

 

C'est avec ce roman que l'on fait connaissance avec les personnages récurrents des enquêtes de Montalbano. Outre le héros, on croise Gégé le proxénète en charge du « Bercail » et aussi ami d'enfance du commissaire, la belle Ingrid, suédoise aux talents de mécaniciennes hors pair, l'équipe d'enquêteurs du commissariat avec l'inénarrable Catarella, un concentré d'imbécilité élevant haut le degré d'incompétence professionnelle. Ce n'est pas vraiment le plus réussi mais on passe un bon moment au milieu de tout ce petit monde.

 

note31.jpg

 

 

 

 

 

 

chien-de-faience.jpgCHIEN DE FAÏENCE d'Andrea CAMILLERI

Ed Pocket

Pages : 286

Trad (italien) : Serge Quadruppani/Maruzza Loria

Format poche

Genre : policier

 

Tano u grecu, un des grands criminels mafieux les plus recherchés, en a assez de la cavale et passe un marché avec Montalbano pour être arrêté dans les formes avant d'être assassiné par les jeunes loups maffiosi aux dents de longues de la nouvelle génération. Mais, il succombe quand même dans un attentat. Avant de mourir, il confie un secret au commissaire.

 

Mon Montalbano favori. J'ai ri sur certains chapitres très marrants notamment grâce à une galerie de personnages plus excentriques les uns que les autres, me suis passionnée pour l'énigme des dormants dans la grotte, bref, c'est un beau morceau que cet épisode là. Catarella est toujours égal à lui-même, les adjoints du commissaire deviennent des personnages hauts en couleur dans leur genre. L'énigme est suffisamment intrigante pour vous faire tourner les pages. Une bonne détente avec des personnages sympathiques que demander de plus.

 

note351.jpg

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 23/10/2010 13:53



Si, si c'est avec lui! Et il est bien aussi comme livre;



kali 23/10/2010 00:22



J'ai "l'excursion à Tindari" dans ma PAL, tu l'as lu? Enfin remarque je ne sais même pas si c'est avec ce commissaire...