Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 00:00

 

le monde du fleuve1 LE MONDE DU FLEUVE de Philip José FARMER

Ed Le Livre de Poche

Pages : 284

Trad (anglais, états unis) : Guy Abadia

Format poche

Genre : sf

 

 

 

Editeur : Le jour du grand cri, tous les humains qui avaient jamais vécu se réveillèrent, nus, sur  les rives d'un fleuve immense, le Fleuve de l'éternité. Trente et ou quarante  milliards, issus de toutes les époques et de toutes les cultures, chacun parlant sa langue, chacun ayant sa conception de l'au-delà et immensément surpris de se retrouver vivants. Parmi eux des ressuscités célèbres en leur temps, l'explorateur Richard Burton, Sam Clemens alias Mark Twain, Jean sans Terre, Hélène de Troie, Cyrano de Bergerac, Mozarrt, Ulusse et tous les autres.  Tous se demandent qui a construit ce monde impossible qui les a ramenés à la vie et pourquoi ?

 

 

Un postulat de base plutôt casse gueule mais qui finalement tient bien le coup. J'ai relu avec plaisir ce premier tome et comme cela faisait très longtemps que ma première lecture était passée, et que j'avais oublié un certain nombre de détails, ce fut une redécouverte agréable.

D'abord parce que l'idée de faire se rencontrer Mark Twain, Cyranon de Bergerac, Richard Burton, Alice Liddell (qui aura tant inspiré Lewis Caroll), ou même Goering (personnage très étrange dans son parcours et dont la présence cause un malaise à la lecture bien que très vite, on comprend où l'auteur veut en venir avec lui) est assez enthousiasmante mais aussi parce qu'il y a une vraie histoire avec ces personnages là eux et les milliards d'anonymes de toute époque, toute culture confondue qui vivent sur les rives du fleuve.


L'histoire est centrée autour de Richard Burton, explorateur infatigable dont l'obsession est de remonter le fleuve de l'éternité jusqu'à son point d'origine et découvrir pourquoi et dans quel but, l'humanité a été ressuscitée. C'est donc son point de vue qui prime sur tout le récit de ce premier tome.

 

Très vite, on se rend compte que les créateurs de ce monde étrange ne sont peut-être pas si « gentils » que ça et un certain nombre de mystères à résoudre les concernant jalonnent le récit ouvrant des pistes intéressantes pour la suite.

Et puis, j'ai retrouvé la fascination de la première lecture pour le côté immense fresque,  "historique" émergence de nouvelles cultures, de nouveaux mythes, de nouvelles civilisations qui se mettent en place dans ce monde étrange où il n'y a pas d'animaux à part les poissons du fleuve, où les gens lorsqu'ils meurent reviennent à la vie à nouveau sur un autre point de la berge du fleuve, où il n'y a pas de naissance non plus. Cela dit, l'auteur n'est pas franchement optimiste sur la nature humaine car les hommes reviennent très vite à leurs lubies habituelles : le pouvoir, la richesse, entraînant les guerres, l'esclavage, et autres joyeusetés du genre. Ce premier tome introduit un récit qui s'annonce passionnant.

 

 

note351.jpg

 

 

 

 

 

 

 

le bateau fabuleuxLE BATEAU FABULEUX de Philip José FARMER

Ed Le Livre de Poche

Pages : 319

Trad (anglais, états-unis) : Guy Abadia

Format poche

genre : sf

 

 

 

 

L'aventure continue dans le monde du fleuve. Cette fois ci le héros est Sam Clemens alias Mark Twain qui est obsédé par l'idée de trouver suffisamment de fer pour construire un gigantesque bateau à aube afin de remonter le fleuve. Autour de lui, le fourbe et cruel Jean Sans-Terre, Cyrano de Bergerac, Ulysse et quelques anonymes.

 

Au fil du temps, les ressuscités de la Terre, ont fini par se regrouper et fonder des civilisations propres à ce monde où quand on meurt, on se réveille à un autre point d'une des berges du fleuve et où les Ethiques, cette race extraterrestre qui mène ses expérience ethnologiques sur l'espèce humaine qu'elle a ramené à la vie continue à mener leur propre but à bien. Il semble néanmoins que certains parmi les Ethiques sont en désaccord avec leurs collègues et ont décidé d'aider les humains en choisissant un certain nombre d'entre eux pour une mystérieuse quête dont on ignore encore la finalité.

 

Le truc qui accroche avec ce cycle c'est le fait que l'on puisse trouver côte à côte et parfois pour des associations totalement inattendues différents personnages célèbres venus d'époques totalement disparates. Enfin, les grandes questions sont : qu'y a t-il aux origines du Fleuve ? Que sont les Ethiques et que veulent-ils réellement ? Les rebelles parmi eux agissent-ils vraiment pour le bien de l'humanité ? 

 

 

note41.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La femme des steppes 11/03/2011 00:56



J'ai lu le premier tome. Au départ, j'ai bien apprécié l'idée et le traitement qui en a été fait. Je ne me souviens plus trop pourquoi j'ai fini par traîner des pieds à la fin. Comme Tajmahal,
j'ai trouvé cela "fastidieux". On m'a proposé le deuxième tome, et je n'ai pas pu dire oui...



Chimère 21/03/2011 07:45



Parfois on accroche, parfois non, ce n'est pas bien grave non plus :D



yueyin 09/03/2011 21:57



J'ai lu du Farmer il y a longtemps mais pas celui-là, tu sais quoi ça fait envie !!!



Chimère 21/03/2011 07:42



sa production est un peu inégale mais ce premier tome est pas mal du tout



Chimère 02/03/2011 12:33



Tajmahal, moi je me le referai bien ce cycle et bonne lecture avec Rachel, j'entame bientôt le tome 4 :D



tajmahal 28/02/2011 22:05



Je lis en ce moment la série de Kim Harrisson. C'est génial !



tajmahal 28/02/2011 11:16



Je l'ai commencé,  j'ai dû lire 2 tomes, mais n'ai pas terminé, car devenant fastidieux. C'est une lecture que je ne referai pas.