Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 00:00

 

le mystere de la chambre jauneLE MYSTERE DE LA CHAMBRE JAUNE de Gaston LEROUX

Année : 1907

Ed du groupe Ebooks libres et gratuits

Pages : 310

Format livre numérique

Genre : policier

 

 

Le cas de la chambre close où un crime a été commis est toujours intéressant dans la mesure où on se demande comment l’auteur va bien pouvoir faire pour fournir une explication logique et rationnelle à un tel problème. Celui du Mystère de la chambre jaune est un exemple parfait de ce qui peut se faire de mieux avec néanmoins un tout petit bémol : autant la première fois que j’ai lu le livre, je n’avais pas buté sur ce détail autant là en relecture c’est devenu flagrant.

 

Je trouve l’idée que la victime qui a très bien connu son agresseur d’un point de vue intime dans un passé pas si lointain, ne soit pas fichue de le reconnaître alors qu’il n’est pas si grimé que cela, un peu gros voire limite improbable. C’est comme le coup dans un épisode d’Hercule Poirot (et pourtant j’adore cette série télé) où une femme est assassiné par son mari qu’elle avait épousé sans savoir qu’il s’agissait de son premier mari sensé être mort dans un accident ferroviaire. Autant dire que c’est super crédible comme situation. Si encore cela avait été une vague connaissance…

 

Bref, revenons à la chambre jaune. Malgré ce petit détail qui fâche, le récit est prenant. Il y a une tension palpable dans les événements, les personnages sont bien trouvés. Il faut néanmoins se faire au style qui m’a paru un peu vieillot mais qui a son charme. Joseph Rouletabille se démenant pour empêcher qu’un innocent soit condamné, Fréderic Larsan s’acharnant à prouver la culpabilité de l’innocent en question qui en sait plus qu’il ne veut bien dire, Mathilde Stangerson qui a ses secrets et un mystère quasi insoluble, comment l’assassin est-il sorti d’une chambre alors qu’il n’y avait aucune issue pour lui ? Un bon mélange.

 

L’auteur pose également l’amorce d’une suite Le Parfum de la dame en noir de façon énigmatique et qui appelle à poursuivre les aventures de Rouletabille ce que j’ai l’intention de faire.

 

note41.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 12/06/2012 10:42


Merci je continue sur ma lancée avec le parfum de la dame en noir.

herisson08 09/06/2012 22:30


Un roman que tu me donnes envie de relire!! :) Bonne soirée!

Chimère 08/06/2012 07:48


Ah les relectures ont parfois cet effet là ou elles te montrent des choses que tu n'avais pas vu la première fois ou une autre interprétation du récit...

Karine:) 07/06/2012 16:53


Je pense que j'ai tout lu la série quand j,étais jeune.  Et je refuse de relire ce roman, de peur d'être déçue!  j'avais été bluffée!