Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 04:34
VOTRE MORT NOUS APPARTIENT d'Antoine LENCOU
Ed Griffe d'Encre
Pages : 123
Format semi poche
Coll : Novella
Genre : sf

Roïn Venko en a assez de son existence et du monde absurde dans lequel il vit. Il aimerait mourir. C'est pourquoi, il adresse une requête à l'Administration des défunts, le bureau des Suicides. pour pouvoir quitter ce bas monde dans les plus brefs délais. Mais l'administration étant ce qu'elle est, même mourir peut s'avérer être un vrai parcours du combattant. Et même si vous décidez de vous passer d'autorisation, la justice peut vous attendre au tournant...

Dans un futur peut-être proche ou lointain, il sera possible de récupérer au moment de votre mort, votre âme sur support numérique, vos souvenirs, votre personnalité et d'en faire commerce. Votre vie sera plus longue. Votre table basse fera fonction d'ordinateur plus performant que les machines (machines qui auront les mêmes droits civiques que les humains) de votre lieu de travail. D'ailleurs vous travaillerez à domicile parce que sortir c'est s'exposer à la pollution et les relations virtuelles sont plus que satisfaisantes après tout. Bref, vous vivrez dans un monde parfait.

Sauf si vous êtes Roïn Venko qui n'a pas la même vision des choses que ces concitoyens et qui devant l'absurdité de tout ceci décide d'en finir. Sauf que son suicide raté va le conduire à découvrir de sombres secrets et lui donner l'impulsion nécessaire pour disons...vivre avec son temps et pourquoi pas saborder le système de l'intérieur.

De la sf spéculative très intéressante où finalement même mort vous n'êtes pas délivré de vos obligations envers la société et surtout la bureaucratie et ses lois frisant l'absurde, mieux vous rapportez de l'argent. J'aime bien cette idée qu'un meuble soit capable d'autres fonctions que celles prévues à son usage et qu'en plus il ait une personnalité et entretienne un dialogue avec son propriétaire. C'est plutôt bien exploité et bien développé.

Encore un bon opus de cette collection en fin de compte


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 18/11/2009 13:33



Le regard critique sociologique est assez prononcé.



éléa 16/11/2009 22:18


Ton billet m'a bien intriguée .. peut être un type de sf qui pourrait me convenir.