Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 00:52

tristan et yseultTRISTAN ET ISEUT (Les poèmes français, la saga norroise)

Ed Le Livre de Poche

Pages : 664

Bil : ancien français/français moderne

Format poche

Coll : Lettres gothiques

Genre : littérature médiévale

 

RL1220

 

 

 

 

 

Petite mise au point sur la présente édition. La légende de Tristan et Iseut a inspiré pas mal d'œuvres littéraires. Toutes ces œuvres ne sont pas arrivées intactes jusqu'à nos jours et la plupart des manuscrits sont incomplets. Il aurait même exister un roman de Chrétien de Troyes sur les amants légendaires dont il n'existe plus trace et quand on sait combien il désapprouvait les couples adultères, son roman aurait probablement été très différents de la production de ses collègues. Dans ce livre, sont regroupés tous les fragments et écrits sur l'histoire de Tristan et Iseut en français et également la saga norroise, c'est à dire la transcription en langue scandinave, qui elle est complète.

 

On trouve donc :

Le Roman de Tristan de Béroul

Folie Tristan d'Oxford

Folie Tristan de Berne

Le lai du chèvrefeuille de Marie de France

Tristan rossignol, le donnei des amants

Le roman de Tristan de Thomas

La saga de Tristan et Iseut version scandinave

 

Sachant que les romans de Beroul et Thomas ne sont pas complets, si vous ne connaissez pas ou mal l'histoire, je vous conseille de commencer par la fin à savoir la saga de Tristan et Iseut version scandinave en fin de volume qui raconte toute l'affaire depuis la naissance de Tristan jusqu'à la mort des amants.

 

Présentation des faits : A la base c'est une affaire de belle-mère envahissante et de méprise de breuvage qui est cause de tout. Donc le roi Marc de Cornouailles a besoin d'une épouse, il demande à son neveu qu'il considère comme son fils Tristan de partir en Irlande chercher et ramener sa fiancée la princesse Iseut. Après moult péripéties, où Tristan frôle la mort par empoisonnement et est sauvé par les soins d'Iseut, il s'embarque avec la fiancée royale et sa suivante Brangien. Or la maman d'Iseut très inquiète de l'avenir du couple royal a fait fabriqué un philtre d'amour que Brangien devra donner au roi Marc et à son épouse lors du mariage, afin de consolider cette union politique par une authentique passion amoureuse. Mais Brangien commet une erreur et fait boire le breuvage à Tristan et Iseut qui aussitôt tombent amoureux fous l'un de l'autre. Ils sont d'ailleurs tellement épris que se pose un gros problème, la future mariée n'est plus vierge et ça risque de faire désordre. Mais la rusée Iseut persuade sa suivante de prendre sa place dans le lit du roi et ni vu ni connu je t'embrouille. Je ne m'étendrai pas sur la suite qui conduira à la mort quasi simultané des amants ce serait gâché votre plaisir.

 

Commentaires : Au départ, je n'étais pas franchement impressionnée par cette histoire que je croyais connaître mais en me plongeant dans les textes j'ai trouvé que ce n'était pas du tout une affaire de guimauve lénifiante comme je le pensais. Bien au contraire, les héros sont carrément des machiavels purs et durs mettant leurs prodigieuses intelligences au service de leur passion qui n'a rien à voir avec des amours platoniques. Oh non ! Tristan et Iseut font des galipettes ensembles jusque dans le lit royal messieurs, dames.

Ici, point de chevaliers à découper en rondelles, de gros balèzes en armure qui cassent du dragon pour impressionner la galerie. Non tout est dans la finesse et la ruse et la plus douée des deux c'est bien Iseut qui est carrément un génie de l'intrigue, de la manipulation. Elle aurait été une avocate redoutable cette femme. Non seulement elle est belle mais en plus elle a un cerveau qui fonctionne à plein régime.

Le coup du serment est un chef d'oeuvre de rouerie et de jeux sur les mots. Après avoir été pardonné par le roi Marc et revenue auprès de son époux, il lui faut prêter serment sur des reliques sacrées qu'elle n'a jamais eu de relation coupable avec Tristan. Et elle le fait, elle jure qu'aucun homme ne s'est trouvé entre ses cuisses à part son époux et le lépreux qui l'a aidé à traversé le marécage jusqu'au lieu du serment mais eux ne comptent pas. Le fait que le lépreux en question soit Tristan déguisé est un tout petit détail qu'elle passe sous silence. C'est elle qui a tout manigancé depuis le début, son complice a exécuté les ordres et s'est relativement bien amusé. D'ailleurs Tristan aime se déguiser.

Ces deux là sont deux joueurs d'échecs calculant des dizaines de coups d'avance sur leurs adversaires dont les plus acharnés sont trois courtisans et le méchant nain Frocin qui contrairement aux courtisans sait se servir de son intelligence lui. Et n'allez pas croire qu'Iseut est du genre douceur, bonté et gentillesse loin de là. En fait, elle est du genre déterminée, et prête à tout y compris à faire tuer s'il le faut. Il faut la voir dire froidement à son amant d'armer son arc et de tirer sur le méchant courtisan qui les espionne afin de les dénoncer au roi. Lequel s'exécute sans discuter d'ailleurs.

Ces deux là n'arrêtent pas de comploter pour se retrouver et pour se venger de leurs persécuteurs. Finalement, tout cela devait très mal se finir et c'est le cas.

 

Je conseille cette édition là pour l'exaustivité des textes, la préface très intéressante et bref pour tout. Tristan et Iseut ce n'est pas une histoire de guimauve et d'eau de rose où alors il y a beaucoup de sang dedans...

 

Laissons conclure Thomas dans son roman de Tristan :

 

Thomas achève ici son histoire. Il adresse son salut à tous les amants, aux pensifs et aux amoureux, à ceux qui ressentent l'envie et le désir d'aimer, aux voluptueux et même aux pervers, à tous ceux qui entendront ces vers. Tout le monde n'a peut être pas eu son compte mais j'ai fais du mieux que j'ai pu et j'ai dis toute la vérité comme je l'ai promis au début. J'ai rassemblé des contes et des vers. J'ai agi ainsi pour offrir un modèle et pour embellir l'histoire afin qu'elle puisse plaire aux amants et afin qu'ils puissent en certains endroits se souvenir d'eux-mêmes. Puissent-ils y trouver une consolation envers l'inconstance envers le tort, envers la peine, envers la douleur et tous les pièges de l'amour (extrait).

 

note451.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yueyin 02/11/2010 18:56



ah mais voilà c'est l'édition qu'il me faut, miam !!! j'aime cette histoire au départ, une des version que j'ai lu ado finissait quand Marc livrait Iseut aux lépreux après la mort de tristan,
pour les servir partout et dans leur lit, un truc comme ça... je suis resté assez traumatisée par l'idée :-)))



Chimère 05/11/2010 07:40



Oui celui là c'est dans le Beroul un truc assez glauque en fait. C'est l'édition que je recommande parce qu'elle est assez complète.



Céline 02/11/2010 10:51



J'adore cette légende !! Et le coup du lépreux est vraiment énorme ...


Connais tu la légende irlandaise de Deirdre et de Noisé qui lui ressemble énormément (et dont celle de Tristant et Iseult est fortement inspirée, d'ailleurs :) )?



Chimère 05/11/2010 07:43



Il me semble avoir déjà lu une version de cette légende en effet. Il faut vraiment que je dépoussière ma mythologie celtique moi...



Cuné 02/11/2010 06:32



En fait on croit connaître leur histoire mais visiblement il n'en est rien : tu as réussi à me tenter :)



Chimère 05/11/2010 07:43



La tentation c'est ujne spécialité de la maison.



Karine:) 02/11/2010 02:53



Tiens, moi qui disait justement qu'il fallait que je le relise... mais je réalise que je ne sais pas trop quelle version j'ai lue, en fait...



Chimère 05/11/2010 07:44



Ben voilà, avec cette édition tu as une belle synthèse.



lael 02/11/2010 01:52



eh bien... faut croire que les magouilles à gogo sur fond d'histoires d'amour c'est pas nouveau lol les desperate au moyen âge !


Est ce mieux construit que le conte du graal, si tu l'as lu ? Parce que le problème c'est que c'est tout un tas d'histoire orale qui ont été condensés. Résultat c'est totalement décousu... et ça
rend le truc très indigeste. Je l'ai étudié pour le Bac, ben j'ai pas aimé "-_- le résumé est 'simple' : c'est perceval qui va botter les fesses d'un chevalier parce que son armure lui plait,
puis il va se faire une demoiselle eseulée, avant de lutter contre un autre chevalier, de se faire une autre nana, et de... hem "-_-



Chimère 05/11/2010 07:48



Je ne sais pas si c'est mieuc construit mais déjà j'aime beaucoup Le conte du graal, et je le trouve mieux construit que le Lancelot. Ici, c'est une compilation de textes sur la légende certains
de ces textes sont arrivés à notre époque incomplet d'où l'intérêt de commencer par la version intégrale de la saga norroise en fin de volume avant de se régaler avec les autres textes.Si tu veux
du bien construit et de la belle aventure Le chevalier au lion est fait pour toi.