Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 00:00

 

l'enlèvement du prince armandPRINCESSES MAIS PAS TROP :

1 L'ENLEVEMENT DU PRINCE ARMAND de Jim C. HINE

Ed Calstemore

Pages : 310

Trad (anglais, états unis) : Anne Dobigeon

Format livre numérique

Genre : fantasy

 

 

Quand la princesse Danielle Blanche-Rives a troqué grâce à une paire de chaussure en verre sa condition de pauvre jeune fille martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi soeurs contre la vie de château avec son mari le prince Armand, elle ne se doutait pas que quelques mois après son mariage, elle survivrait à une tentative d'assassinat, se lierait d'amitié avec Talia (la Belle au Bois-Dormant) et Blanche (Neige) deux princesses en exil devenues les agents secrets de la mère du prince la reine Béatrice, ni qu'elle partirait accompagnée de ses nouvelles amies en missiojn pour sauver son mari enlevé probablement en Faerie.

 

Basé une histoire sur les contes de fées ça peut être assez casse gueule, mais cela peut donner quelques petites choses bien sympathiques comme c'est le cas avec ce roman d'action, d'aventures et de magie. Ici, l'auteur s'est appuyé sur les contes originaux moins guimauves que les versions édulcorées véhiculées par Disney entre autres et il a créé un monde crédible et original où on découvre l'envers du décor des contes qui n'est pas toujours très beau.

Le trio des princesses est très sympathique à suivre dans ses aventures avec Talia spécialiste des arts martiaux façon ninja, Blanche en magicienne utilisant des miroirs pour ses sorts et Danielle, ayant hérité d'une épée magique et prete à tout pour secourir son homme. Le côté girl power joue à fond dans le récit puisque ce sont les personnages féminins qui mènent la danse et les héroïnes ne sont pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. L'humour est aussi présent avec notamemnt l'idée d'accéder au quartier général secret de la reine Béatrice par les latrines ce qui donne lieu à quelques passages très drôles, mais aussi le personnage du gnome invocateur personnel de la reine des fées, très marrant dans son genre...

Le livre est publié en jeunesse (plutôt young adult que tout petit n'enfant) et plaira plus aux filles qu'aux garçons mais les adultes peuvent y trouver leurs comptes en prenant le récit comme un bon divertissement sans prise de tête avec des personnages sympathiques, une bonne histoire, des rebondissements, un autre point de vue sur les contes de fées de notre enfance, bref, une lecture pour la détente et le fun.  

note351.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chimère 08/07/2011 07:50



C'est une petite lecture détente pas désagréable



Luna 06/07/2011 10:57



Je crois bien qu'il me plairait !


Merci d'être passée :)