Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 00:00

 

 

Héloîse et abélardHELOÏSE ET ABELARD (Lettres et vies)

Ed Garnier Flammarion

Pages : 212

Introduction, Traduction et Notes de : Yves Ferroul

Format poche

Genre : littérature française (correspondances)

 

 

 

 

RL1220

Note de l'éditeur : Il est le plus célèbre professeur de son époque. Elle est la plus cultivée des jeunes filles du royaume. Il se sent jeune, beau, irrésistible : il veut la conquérir; elle devient follement amoureuse. Ils oublient tout pour leur passion, ont un fils, finissent par se marier...Mais elle a une famille rancunière, qui désire venger le déshonneur d'une femme du clan. On le châtre. Les époux en sont bouleversés et se retirent chacun dans un monastère. Des années plus tard, elle écrit. Elle lui rappelle qu'elle l'a aimé à la face du monde d'un amour sans limite et l'a toujours placé dans son coeur bien plus haut que son Dieu lui-même...

 

 

Abélard et Héloïse c'est un peu le Roméo et Juliette français médiéval, sauf que la fin n'est pas la même. Oui, eux ils finissent chacun dans un monastère, et ils s'écrivent. Et à la lecture de la correspondance (ici 5 lettres en vérité), on se rend compte qu'ils n'ont finalement pas vécu la même histoire du tout. Je dois vous dire, que j'avais beaucoup fantasmé sur cette histoire d'amour mythique et que je suis vite redescendu de mon petit nuage rose guimauve à la lecture.

 

D'abord, dès les premières lignes de Monsieur A. j'ai eu comme une réaction épidermique violente. Il m'a paru particulièrement pontifiant, imbu de lui-même et avec un complexe de supériorité insupportable. Je me suis demandée ce que Madame H. avait bien pu lui trouvé à ce type.

 

Quand on lit ce qu'ils écrivent, ces deux amants là, on se rend bien compte qu'ils ne sont pas du tout sur le même mode. Elle est dans la passion amoureuse la plus absolue. Il est dans un mode professoral, cérébral et intellectuel (vous me direz qu'après son ablation anatomique, difficile de faire autrement). Alors qu'elle lui parle sentiment amoureux, il lui fait un cours comme dans une salle de classe.

 

Terrible, terrible. Le pire c'est la lucidité de cette pauvre Héloïse qui se rend bien compte que finalement, c'est elle qui a perdu le plus au change. Mais, les dernières lignes d'Abélard semble le rendre un peu plus humain et amoureux à moins qu'il ne soit en train de préparer sa future légende et postérité et se poser en îcone.. Une lecture néanmoins passionante, fascinante et pleine d'émotion.                 

 

Héloïse : Or dans toute ma vie, Dieu le sait, c'est toi plus que Dieu que je crains d'offenser, à toi plus qu'à Lui que je désire plaire. C'est ton ordre qui qui m'a entraînée à prendre l'habit religieux et non l'amour de Dieu. (extrait)

 

Abélard : Tu nous a unis Seigneur, et séparés quand et comme il T'a plu. Maintenant, Seigneur, ce que Tu as commencé par miséricorde, achève le avec encore plus de miséricorde et ceux que Tu as séparé un temps dans le monde, réunis les à Toi éternellement dans le ciel. (extrait)

 

note41.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

www.omnitechsupport.com 15/11/2013 12:15

It was refreshing to find about the legendary Abelard and Heloise which is French equivalent to the Romeo and Juliet! But the story in the form of letters to and fro the lovers contains disturbing truth about the real life.

Chimère 02/12/2011 23:20


Heureuse de constater que je ne me faisais pas des idées...

Sara 02/12/2011 15:20


Une histoire mythique effectivement ! Mais effectivement, pas du tout guimauve ! Ton analyse est tout à fait juste.

Chimère 27/11/2011 00:29


A la différence que nous on fait dans les histoire vraies et les lettres d'Héloïse sont sublimes, elles. 

yueyin 26/11/2011 23:31


Les anglais seraient-ils plus doués que les français pour les grandes histoires d'amour qui font rêver ?