Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Propos De

  • : A Livre Ouvert...
  • A Livre Ouvert...
  • : Des lectures en tout genres, des auteurs, des avis subjectifs totalement assumés, un prix chimérique, des challenges auxquels je ne peux résister, des swaps et pleins d'autres choses sympas. Il y a de tout dans ma bibliothèque. Bienvenue et bonne visite alivreouvert@hotmail.fr
  • Contact

Archives

21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 06:34

 

le dragon griauleLE DRAGON GRIAULE de Lucius SHEPARD

Ed Le Belial

Pages : 455

Trad (anglais, états unis) : Jean Daniel Brèque

Grand format

Genre : fantasy

 

 

 

L'homme qui peignit le dragon Griaule est une nouvelle publiée en 1984. Lucius Shepard devait ensuite enrichir l'univers créé autour de cette nouvelle de cinq autres écrits accompagnés de dessins. La présente édition propose donc l'intégrale des nouvelles.

 

Note de l'Editeur : En 1853 dans un lointain pays du sud, en un monde séparé du nôtre par la plus infime marge de possibilité, la vallée de Carbonales, une région fertile entourant la cité de Téocinte est réputée pour sa production d'argent, d'acajou et d'indigo, était placée sous la domination d'un dragon nommé Griaule. Il y avait d' autres dragons en ce temps, vivant pour la plupart sur des îlots rocheux à l'ouest de la Patagonie – de minuscules créatures irascibles dont la plus grande avait à peine la taille d'une alouette. Mais Griaule était l'une des Bêtes géantes qui avait régné sur un âge antique. Au fil des siècles, il avait grandi jusqu'à mesurer sept cent cinquante pieds au garrot et plus de six mille pieds de la queue au museau...

 

Il était une fois un dragon maléfique nommé Griaule aux prises avec un sorcier très puissant. Au cours de leur duel, le dragon fut vaincu mais pas tué. Il se retrouva figé et paralysé. Mais, il n'en demeura pas moins dangereux, son influence telle des mauvaises ondes lui permettait de manipuler les humains vivant dans son entourage.

 

Malgré une couverture peu engageante (je ne suis pas fan de l'illustration), ce livre est une très bonne surprise. J'ai beaucoup aimé les différentes histoires autour de ce dragon, toute la mythologie autour de cette créature gigantesque devenue par la force des choses un élément de l'habitat naturel des peuples vivant près de lui, et qui en vivent également (le commerce des écailles de dragons est une activité lucrative parfois). L'influence néfaste du dragon fait peser une drôle d'ambiance dans les récits, plus ceux-ci se situent éloignés des premiers temps où Griaule était figé, moins il devient présent voire réel (dans la dernière histoire, il devient un mythe, une légende, et personne ne croit à son existence). Mais, la dispersion de ces restes fait que le monde entier est désormais sous sa diabolique domination mentale. Les illustrations qui accompagnent chaque récit sont très fines et travaillées. Un beau livre avec de beaux textes à conseiller vivement.

note451.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires